Accueil Kabylie «L’opération cartables» compromise ?

Aïn El-Hammam

«L’opération cartables» compromise ?

99

Comme chaque année, à la veille de la rentrée scolaire, l’APC d’Aïn El-Hammam s’est préparée à distribuer des cartables et autres fournitures scolaires aux enfants des écoles primaires de la commune. En effet, des consultations afin d’en doter les élèves des quatorze établissements dépendant de l’APC ont été lancées depuis près d’un mois. Cependant, un imprévu est venu contrecarrer les projets des responsables qui finissent par demander aux fournisseurs retenus de surseoir à la livraison du matériel commandé.

En effet, lors de la présentation du budget à l’Assemblée communale, les élus majoritaires avaient, selon nos sources, carrément refusé de voter une telle dépense. Ce qui, on s’en doute guère, met dans l’embarras les responsables pris de court par l’arrivée de la rentrée scolaire. Leur intention était d’éviter aux parents les dépenses en cahiers, stylos et cartables, surtout que la plupart d’entre eux viennent de sortir d’une période où leurs bourses ont été mises à mal par les fêtes de l’Aïd, de mariage et autres.

Si on attend encore plus longtemps, il ne servira à rien d’offrir les trousseaux scolaires aux enfants qui auraient, auparavant, acheté tout ce dont ils ont besoin. Quant aux tenants et aboutissants de cette affaire, on apprend que les élus majoritaires à l’Assemblée n’auraient pas approuvé la délibération. Notons que les élus de l’opposition (RCD et FFS), faisant partie de l’exécutif de l’APC, ont démissionné de cette instance mais gardent toujours leurs places au sein de cette Assemblée, où ils participent aux séances ordinaires.

Finalement, ce sont les familles démunies qui sont sonctionnées, victimes des conflits politiques qui ne les concernent nullement. La population craint ainsi que le problème du blocage, qui avait surgi au début de l’actuel mandat de l’APC, réapparaisse de nouveau, dans les prochains jours.

A. O. T.