Accueil Kabylie Nécessité de réglementer la vente

Huile d’olive de Kabylie

Nécessité de réglementer la vente

88

L’huile d’olive de Kabylie continue d’être vendue dans des conditions qui portent atteinte à sa qualité, pourtant reconnue.

Bien que des efforts soient consentis pour élever le degré de sa qualité, il n’en demeure pas moins que sa vente doit obéir à des critères de base égaux ou supérieurs à la norme, en matière d’emballage et de packaging. Mais, hélas, jusqu’à présent, défiant toutes les lois de la promotion et du marketing les plus élémentaires, beaucoup continuent à la vendre dans des bouteilles en plastique d’eau minérale déjà utilisées et dans d’autres bouteilles, qui devraient être recyclées et non réutilisées.

Dans ce même ordre d’idées, des initiés du domaine viennent de tirer la sonnette d’alarme, en lançant un appel aux autorités compétentes et à qui de droit pour accélérer les processus de label, de certification et de contrôle d’hygiène et de qualité pour le bien du consommateur et l’image de marque de notre pays.

Tout en reconnaissant que beaucoup d’efforts ont été consentis pour l’amélioration de la qualité de l’huile d’olive et aussi dans le packaging, malgré toutes les contraintes qui existent, des voix se font un devoir de rappeler que les mauvaises pratiques sont toujours là et qu’on doit les éradiquer.

En effet, il n’est hélas pas rare de rencontrer sur les étals, dans les marchés, l’huile d’olive vendue dans ces conditions déplorables. Sans conteste, cela rabaisse son aura de produit du terroir noble D’un goût et d’une qualité inestimables, elle se clochardise dans des emballages perdus, alors que sous d’autres cieux, le packaging est massivement utilisé de manière à accentuer l’attractivité d’un produit loin d’égaler le nôtre. Ces pratiques découragent également les initiatives de ceux qui veulent donner une bonne image de notre produit.

Aussi, pour faire face à cette situation déplorable, beaucoup préconisent de sanctionner les vendeurs indélicats, lesquels continuent de souiller ce produit noble et ancestral. Pour d’aucuns, la sensibilisation et l’intervention en continue des services de contrôle de la direction du commerce reste des solutions à moyen et à long termes, afin de venir à bout de ce genre de réflexes.
Akli N.