Accueil Kabylie Ok pour la 3e équipe

TIZI-GHENIFF - Formation au CRA

Ok pour la 3e équipe

59

Les membres du comité local du Croissant Rouge algérien multiplient leurs actions, au sein de la société. Depuis le renouvellement du nouveau bureau, ce comité est sur tous les fronts. Il est à rappeler qu’en plus du séminaire sur le cancer et le dépistage des maladies chroniques, en mars dernier, le CRA local a organisé trois autres journées de consultations médicales gratuites, au profit des habitants des villages de la commune.

En ce mois de Ramadhan, nous avons d’ailleurs constaté que ses actions sont multiples. «Nous servons des repas sur place. Mais le plus important pour nous est que nous ayons découvert des familles qui n’ont rien à se mettre sous la dent à l’appel de la rupture du jeûne. Ce sont des familles auxquelles personne ne fait attention surtout en ce mois sacré. C’est regrettable car même nos valeurs de solidarité ancestrales ont disparu», nous dira M. Yahia Nouredine, en sa qualité de président du CRA local.

Par ailleurs, les membres du comité s’occupent aussi de la formation de secouristes. «On leur apprend les premiers gestes à faire, par exemple, le massage cardiaque, comment secourir un brûlé. Des gestes simples mais aussi importants pour sauver des vies humaines. Le secouriste est prêt à intervenir partout où il est : dans son lieu de travail, à l’université, dans la rue, dans les espaces publics. Avec la formation qui leur est dispensée, ils seront d’un apport considérable là où un accident domestique est enregistré. Nous avons déjà formé deux sections d’environ une vingtaine de jeunes.

Après la section féminine, nous avons encore formé une autre masculine», expliquera notre interlocuteur. «Nous remercions, au passage, les formateurs M.M Mustapha Saber et Madjid Ikhled pour leur engagement et le travail qu’ils ont accompli durant ces cycles de formation, sans oublier Mme Flora Timsiline du CRA de Aïn El Hammam pour sa participation à la formation. Elle est aussi examinatrice. C’est elle qui examine les secouristes. Nous n’allons pas nous arrêter là car, après le mois de Ramadhan, d’autres jeunes vont suivre la formation. Nous avons gagné ce pari», poursuivra M. Yahia Nouredine. «Nous avons appris beaucoup de choses.

Cela paraît simple. Mais c’est primordial de maîtriser ces gestes pour sauver des vies humaines. Je peux intervenir dans toutes les situations difficiles auxquelles fera face, par exemple, la victime d’un accident de la route, un noyé ou un brûlé. C’est devenu pour moi une passion», nous déclarera un secouriste de la troisième section. Les membres du CRA local se projettent dans d’autres actions, telle la distribution des vêtements aux familles démunies. «L’opération de collecte est déjà lancée», dira en marge de cette rencontre, le président du comité.

Amar Ouramdane