Accueil Kabylie «On est à 80% d’avancement des travaux»

IGHRAM - Le maire, à propos du projet d’un foyer de jeunes à Tazaghart

«On est à 80% d’avancement des travaux»

101

Tazaghart, un petit village situé en surplomb du chef-lieu communal d’Ighram, a bénéficié d’un projet d’équipement public destiné à la frange juvénile. Il s’agit d’un foyer de jeunes, ont informé les responsables aux commandes de la municipalité. «Le projet a été inscrit en 2018. Sa réalisation est prise en charge sur les subsides alloués à la commune dans le cadre du Plan de développement communal (PCD)», a fait savoir Madjid Hamidouche, maire d’Ighram.

Selon ce dernier, le chantier, dont le lancement remonte à près d’une année, enregistre une avancée significative. «Les travaux ont atteint un taux d’achèvement de près de 80 %», a-t-il estimé. Abordés à hauteur du centre urbain d’Ighram, des citoyens du village Tazaghart ont exprimé des avis nuancés par rapport à ce projet, entre franche adhésion et totale indifférence. «Notre APC est bien inspirée d’avoir songé à offrir à nos enfants un cadre à même de les extirper du carcan de l’oisiveté qui les expose à toutes les tentations.

Les retombées positives d’un tel investissement sont inestimables», a affirmé un jeune père de famille. Et un autre de souligner : «Ce genre de projets me laisse de marbre. Un foyer de jeunes ne peut intéresser grand monde, tant que les robinets sont à sec et que le projet du gaz est au point mort.»

N. M.