Accueil Kabylie Pas de scanner faute de radiologue

EPH de Thenia

Pas de scanner faute de radiologue

182

Les défaillances en matière de prise en charge médicale se multiplient dans les établissements de santé de la wilaya de Boumerdès.

En effet, on déplore le manque d’équipements médicaux d’une part et de personnel d’autre part. A l’EPH de Thénia, par exemple, rien ne va plus dans le service de radiologie depuis plusieurs semaines. Le scanner acquis à coups de millions ne profite toujours pas aux malades, notamment les plus démunis. Et pour cause, le service n’est toujours pas doté en personnel nécessaire pour faire fonctionner cet appareil médical indispensable pour poser le diagnostic de maladies, notamment chroniques.

Cette situation est due au fait que le radiologue qui y travaillait a achevé son service civil, tandis qu’un autre est en retraite, alors que le troisième est, selon notre source, en congé de maladie. Et ce sont les malades qui sont pénalisés par cette situation inédite, dont certains ne peuvent se payer cet examen radiologique dans les cliniques privés, en raison des tarifs élevés.

De ce fait, ils prennent leur mal en patience, en attendant les aides d’âmes charitables. A noter qu’un scanner dans un établissement privé coûte entre 18 000 et 20 000 DA. D’autre part, un patient rencontré à l’entrée de l’hôpital, visiblement fatigué par la maladie, dénonce l’absence d’un manipulateur de scanner et déplore l’éloignement des rendez-vous médicaux, au niveau de l’EPH de Bordj Ménaïel, où il est difficile d’avoir un RDV pour un scanner. «On m’a donné rendez-vous pour le mois de novembre prochain, faut-il attendre jusqu’à ce que la maladie s’aggrave ?», dénonce-t-il.
Youcef Z.