Accueil Kabylie Pénurie de bavettes dans les pharmacies

Aïn El Hammam

Pénurie de bavettes dans les pharmacies

386

Même si les pouvoirs publics rassurent sur l’inexistence de malades atteints de coronavirus, les habitants d’Aïn El-Hammam redoublent tout de même de précautions. Même si on ne peut parler de panique, en ce moment, on ne peut, en revanche, occulter la crainte qui s’empare de la population, chaque jour un peu plus. Nous en voulons pour preuve, le rush sur les bavettes, observé chez les pharmaciens, dont les stocks sont épuisés en quelques jours. Il est de ce fait devenu difficile aux malades grippés ou nécessitant une bavette de s’en procurer.

Selon un pharmacien, son officine est en rupture de stock, depuis plus de dix jours. «Les clients en avaient acheté par boîtes de cent, alors qu’auparavant, on n’en vendait que trois à quatre unités par jour. Nous avons demandé à notre fournisseur de nous en livrer, mais il tarde à satisfaire notre commande», a-t-il ajouté. Il semblerait, d’après un autre pharmacien, que les prix allaient augmenter, en fonction de la demande et que les bavettes vendues entre 15 et 20 DA, il y a deux semaines seulement, «coûteraient trois fois plus cher, lors des prochaines livraisons».

En attendant, certains citoyens se sont rabattus sur les masques utilisés dans les chantiers. Au niveau d’une quincaillerie de la ville, le propriétaire dit avoir remarqué plus de ventes qu’auparavant. Ce qui dénote également le degré de précaution des habitants, qui se préparent à l’éventualité de l’apparition du coronavirus dans la région.
A. O. T.