Accueil Kabylie Plus de 24 kg de kif saisis

TIZI OUZOU - Bilan 2019 de la police

Plus de 24 kg de kif saisis

361

Durant différentes opérations de lutte contre les stupéfiants menées par les services de police de la wilaya de Tizi Ouzou l’année écoulée, plus de 24 kg de cannabis ont été saisis.

En plus de cette quantité de kif, la police a également récupéré chez des dealers de drogue dure 347 g de cocaïne et plus de 2 800 comprimés psychotropes.

«En matière de stupéfiants et de substances psychotropes, 252 affaires ont été enregistrées, impliquant 332 individus, dont 89 ont été mis en détention préventive. Ainsi, 24,283 kg de cannabis, 2 867 comprimés psychotropes et 346,91 g de cocaïne ont été saisis. Concernant la cybercriminalité, 196 affaires ont été enregistrées, impliquant 157 individus, dont trois ont été mis en détention préventive», a indiqué le communiqué émanant de la Sûreté de wilaya.

Par ailleurs, la même source a fait savoir que la police judiciaire a eu également à traiter «4 680 affaires, mettant en cause 4 693 individus, dont 284 ont été mis en détention préventive». Le bilan de l’année 2019 a fait également ressortir que 1 627 affaires ont été traitées ayant trait aux crimes et délits contre les personnes, impliquant 1 984 individus parmi lesquels 57 ont été mis en détention préventive. 66 autres affaires ont été traitées pour crimes et délits contre la famille et les bonnes mœurs, impliquant 95 individus, dont 17 ont été mis en détention préventive. S’agissant des crimes et délits contre les biens, 1766 affaires ont été traitées, impliquant 1 101 individus, dont 81 ont été mis en détention préventive.

A signaler que le travail d’investigation de la police a permis de récupérer pas moins de 21 véhicules et 11 motos volés. Dans le volet infractions économiques, 205 affaires ont été traitées, impliquant 221 individus, dont 11 ont été mis en détention préventive. Pour ce qui est des atteintes à la chose publique, 568 affaires ont été traitées, impliquant 803 individus parmi lesquels 26 ont été mis en détention préventive.

Il est à souligner que grâce au travail de recherche et de renseignement opérationnel, huit affaires liées au trafic d’armes à feu et de munitions ont été traitées durant la même période. Elles se sont soldées par l’arrestation de 14 individus, qui ont été déférés au parquet, alors que 11 autres ont été mis en détention préventive. Dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, 2 698 opérations coup-de- poing ont été menées à travers plusieurs points et se sont soldées par la présentation au parquet de 350 personnes pour différents délits (objets de recherche, port d’armes blanches prohibées, détention de stupéfiants…)

10 morts sur les routes

Dans le volet accidents de la route, le même bilan a fait ressortir que «427 accidents corporels de la circulation routière ont été enregistrés sur le territoire de la wilaya, lors desquels 10 personnes ont trouvé la mort et 516 autres ont été blessées».

Quand aux causes principales de ces accidents, évoquées par les services de sécurité, elles sont en relation dans leur majorité au facteur humain (415 accidents), à l’état des véhicules (10), à l’environnement et au climat (02). Outre cela, 76 mises en fourrière ont été prononcées, 14 214 contraventions dressées, 2 676 permis de conduire retirés, 107 opérations radar réalisées. Aussi, 86 427 usagers de la route ont été sensibilisés dans le cadre de la prévention routière. Dans d’autres volets, on a appris que 102 opérations de contrôle de commerces illicites sur la voie publique ont été menées et 1 067 manifestations sportives et culturelles couvertes.

Et en matière d’urbanisme et de préservation de l’environnement, la brigade spécialisée a enregistré 70 cas de constructions illicites, 4 cas de constructions non conformes, 01 opération de démolition, 12 cas de jets d’ordures ménagères et de débris de construction et 11 infractions à l’hygiène.
Hocine T.