Accueil Kabylie Retard dans la réalisation

Boumerdès - Programmes de logements LPA

Retard dans la réalisation

183

Les souscripteurs aux programmes de logements promotionnels aidés (LPA) de la wilaya de Boumerdès sont dans le désarroi.

Et pour cause, les chantiers de près de 400 LPA sont à l’arrêt depuis plusieurs années sans qu’aucune partie ne daigne réagir afin de mettre un terme à ce blocage et permettre à des centaines de familles d’habiter des maisons dignes de ce nom. Dans la commune de Bordj Menaïel, ils sont près de 230 logements inachevés.

Le site des 130 logements de type promotionnel aidé n’est toujours pas sorti des fondations, alors que les souscripteurs ont payé la première tranche de 700 000 DA, au promoteur. Ce dernier n’a pas avancé dans les travaux et à chaque fois qu’il est interpellé par les souscripteurs, il trouve un prétexte pour esquiver, selon l’un des souscripteurs. Notre interlocuteur ajoute que les dossiers ont été déposés en 2012 et que deux ans plus tard, la majorité des souscripteurs avaient versé la première tranche pour pouvoir avancer dans les travaux. Mais cela ne s’est pas traduit sur le terrain.

Le projet des 250 LPA de Boumerdès est également à l’arrêt, alors que leurs souscripteurs ont payé la première tranche. Les promoteurs justifient ce retard par l’absence de financement et l’existence d’autres problèmes administratifs liés, notamment, au permis de construire. Dans certains cas, ils changent carrément les plans et demandent des permis modificatifs, qui nécessitent du temps pour être validés.

En outre, plusieurs autres formules de logements, notamment sociale, accusent d’énormes retards dans la réalisation, en raison du manque de financement. Samedi dernier, des dizaines de souscripteurs à la formule AADL ont protesté devant l’Agence de wilaya pour réclamer leurs logements qu’ils attendent depuis des années.
Youcef Z.