Accueil Kabylie Suicide d’un quinquagénaire

Frikat

Suicide d’un quinquagénaire

391

La mauvaise nouvelle s’est vite répandue comme une traînée de poudre dans les villages de la commune. Un père de famille âgé de 53 ans a été retrouvé avant-hier dans l’après-midi pendu à un arbre non loin de son domicile au village Kairouan, sur les hauteurs du chef-lieu communal. Il s’agit de A. K, gardien dans une école primaire du village Sidi Bellal. Alertés, les agents de la protection civile de l’unité de Draâ El-Mizan et les gendarmes de Frikat sont arrivés immédiatement sur les lieux. Le corps a été dégagé par les sapeurs-pompiers avant d’être acheminé à la morgue de l’hôpital Krim Belkacem pour subir l’autopsie d’usage.

De leur côté, les gendarmes ont ouvert une enquête afin de déterminer les causes exactes de cette mort. Par ailleurs, nous avons appris que cet homme ne souffrait d’aucune maladie mentale et qu’il jouissait d’une grande popularité, d’autant plus qu’il est estimé de tous au sein de la commune où il a travaillé longtemps comme agent de nettoyage. Il a été inhumé hier en présence d’une foule nombreuse. À rappeler que dernièrement un jeune âgé de vingt-six ans s’est donné la mort au village Sanana, relevant de la commune de Draâ El-Mizan. Ce phénomène en recul ces dernières années a repris en ce début d’année avec déjà deux cas enregistrés dans deux municipalités de la daïra.

Amar Ouramdane