Accueil Tizi Ouzou Les habitants de Taza menacent d’investir de nouveau la rue

Larbaâ Nath Irathen Ils réclament le bitumage de la route du village

Les habitants de Taza menacent d’investir de nouveau la rue

3872

Las d’attendre la réfection de la route de leur village, les habitants de Taza dans la commune de Larbaâ Nath Irathen, menacent d’investir encore une fois la rue, pour faire aboutir ce projet qui leur tient tant à cœur.

«La route est devenue impraticable», nous dit un membre du comité de ce village. Pour celui-ci, l’inquiétude des villageois s’est accentuée à la veille de la saison hivernale. Selon notre interlocuteur, qui arborait hier un procès verbal signé par le comité du village avec le chef de daïra, cette route dans son état actuel constitue un véritable danger pour la population. «Ce chemin est complètement délabré les caniveaux sont inexistants, l’eau pluviale s’écoulera dans les foyers, cela est inévitable», relate un membre du comité de village. Il s’indigne que les engagements de l’administration n’aient pas été respectés, après les actions menées par les villageois, dans un passé récent. «Nous avions procédé à la fermeture de la route à deux reprises, en mai et juillet derniers. Suite à ces manifestations, une réunion a été tenue avec les responsables, dont notre chef de daïra, qui s’est engagé à ce que les travaux soient menés dans les brefs délais. Un PV de réunion a été signé le 31 juillet passé mais rien n’a été fait» explique notre interlocuteur. En effet, sur ledit PV, dont une copie nous a été remise, c’est clairement mentionné que «les travaux seront engagés le 3 août 2011». Selon le membre du comité de village, le projet n’a pas été lancé et ce, au grand dam de la population locale, qui ne sait plus sur quel pied danser, d’autant que l’hiver sera bientôt là. «C’est inadmissible, faut-il qu’une catastrophe arrive pour qu’il daignent réagir enfin !» s’indigne le représentant du comité de village de Taza.
Selon lui, il n’est pas écarté que les villageois réinvestissent la rue une nouvelle fois, durant les tout prochains jours, afin de crier leur raz-le bol. Les pouvoirs publics sont donc interpellés afin de tenter de trouver une solution à cette situation et éviter ainsi des désagréments à la population.
Celle-ci éviterait aux villageois de Taza d’en arriver à bloquer la route ou une administration publique. Mais elle permettra surtout, d’épargner à ce village les éventuelles inondations qui le guettent, selon ses habitants.

M. O. B