Accueil Tizi Ouzou La campagne lancée

Aïn Zaouia Vaccination contre la fièvre aphteuse bovine

La campagne lancée

2137

C’est avant-hier que la campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse bovine a été lancée à la ferme Lamrani et les hameaux environnants.
Si celle-ci a été prévue pour ce premier jour à cet endroit là c’est parce que l’élevage dans cette ferme et aux alentours est considérable. Ainsi, avec l’aide de l’APC, le vétérinaire se déplacera vers les villages de la commune jusqu’au 12 décembre prochain. «Il faut que tous les éleveurs soient au rendez-vous. Le calendrier est affiché dans tous les villages et les lieux de passage du praticien y sont indiqués. La vaccination est gratuite. Il ne faut pas rater l’occasion», nous confiera une source proche de l’opération. Cette fois-ci, nous avons remarqué que les éleveurs s’inquiètent déjà de voir le vétérinaire passer chez eux car ils gardent tous en mémoire l’épizootie de fièvre aphteuse de l’été 2013.
«Je ne vois pas pourquoi certains ne vaccinent pas leurs bêtes. Et pourtant, c’est une protection absolue. Et puis, si la bête n’a pas son carnet de vaccination, même les collecteurs de lait ne vont pas s’aventurer à lui acheter son lait. C’est une garantie pour notre cheptel», nous expliquera un éleveur d’El Mechmel. Il faut aussi souligner que la commune d’Aïn Zaouia est l’une des communes de la wilaya où l’élevage est si important.
Selon une source proche de l’APC, le millier de bêtes est atteint sans compter, bien sûr, la catégorie ovine. Pour le dernier jour de cette campagne, ce seront les éleveurs d’Ikouvaâne, de Kantidja et d’Iâllalène qui recevront le vétérinaire. Vu l’importance de cette filière dans cette municipalité une fromagerie a ouvert ses portes. En plus, il faut souligner qu’un soutien est accordé par les services agricoles aux jeunes qui voudraient investir dans ce créneau.
Disons aussi que toutes les filières agricoles, notamment les cultures maraîchères y sont à encourager d’autant plus qu’il existe un barrage d’eau qui n’attend qu’un nouveau système d’irrigation. L’appel a été lancé en direction du wali par le maire de cette municipalité M. Merzouk Haddadi.

A. O.