Accueil Tizi Ouzou L'association D'Hous attend une suite aux promesses obtenues

Tizi-Gheniff Ayant exposé ses revendications lors d’une réunion avec les autorités locales

L'association D'Hous attend une suite aux promesses obtenues

2039

Dans un écrit, datant du mois de décembre dernier, signé par le président de l’association D’Hous destiné au maire et dont une copie a été adressée au chef de daïra, on peut lire que les représentants de ladite association demandent dans les plus brefs délais audience au premier responsable de l’APC afin d’apporter des éclaircissements quant à cette attitude dérisoire et indigne qui porte atteinte aux valeurs de leur association en dépit d’au moins dix correspondances restées lettres mortes entre le 25 février de l’an dernier jusqu’au 11 novembre de la même année. Finalement, le six janvier passé le maire a tenu une réunion de travail avec le président de ladite association et ses membres où pas moins de 10 points ont été inscrits à l’ordre du jour. Point par point, cette plate-forme a été discutée et des solutions parfois peu convaincantes leur ont été données. À commencer par une station d’épuration demandée à plusieurs reprises parce que toutes les eaux usées de la ville sont déversées dans l’oued qui traverse ce village. À ce sujet, le maire a répondu que l’étude était en cours et que l’APC ne pouvait rien décider avant sa finalisation. Par rapport aux raccordements anarchiques et illicites effectués par des habitants au réseau d’AEP, le P/APC a décidé de le convoquer et procéder ensuite à la coupure. Concernant l’éclairage public, l’APC le renforcera dans les prochains jours. Dans le même procès-verbal signé par les deux parties, on croit savoir que le chauffeur de bus sera instruit afin de transporter les écoliers du village vers leurs établissements scolaires respectifs. Par rapport aux foyers non encore électrifiés, le maire a certifié que la liste des concernés était déposée au niveau de la DMI. Pour satisfaire ce village en matière de bacs à ordures, le P/APC a informé ses interlocuteurs qu’ils seront renforcés dès la finalisation de la procédure d’achat. Ce qui a été encore débattu est le problème du chemin communal traversant leur village jusqu’à la RN68. À ce sujet, les représentants de D’Hous ont entendu de la part du premier magistrat de la commune qu’une fiche technique pour son inscription dans le prochain budget a été établie. Enfin, à propos du raccordement du village au réseau d’assainissement, de l’aménagement et du dallage des pistes et des réparations des fuites d’eau, le maire s’est engagé à se déplacer sur les lieux avec les services concernés. En tout cas, pour le moment, rien n’est encore réglé au sein de ce village à l’exception des réponses auxquelles les représentants du village ont eu doit.

A. O.