Accueil Tizi Ouzou Dix locaux commerciaux transformés en bureaux

Aïn Zaouia

Dix locaux commerciaux transformés en bureaux

2272

Comme le siège APC de cette municipalité est trop exigu, -quand on sait que depuis la création de cette APC suite au découpage administratif de 1985, la population a augmenté de plus d’un tiers, pour s’élever aujourd’hui à 17350 habitants-, il a fallu que l’assemblée délibère pour l’utilisation de dix locaux comme bureaux servant les services communaux.  » Nous avons jugé que c’est la meilleure solution pour améliorer le service public et répondre aux exigences du ministère de tutelle avec l’introduction de la biométrie. Après une demande aux services concernés, nous avons obtenu cette dérogation. Ce sont des locaux abrités par le programme présidentiel réalisé dans notre chef-lieu « , nous apprendra M. Merzouk Haddadi en sa qualité de maire. Interrogé justement, sur les services déjà opérationnels, il nous dira qu’il s’agit du service technique, de l’hygiène, de celui des marchés, d’un bureau pour les élus,… Notre interlocuteur voit que cette initiative a pu désengorger l’actuel siège APC.  » Sans cela, il ne nous serait pas facile de trouver de place pour notamment le service de la biométrie, avec la délivrance des cartes d’identité des passeports et des cartes grises. Maintenant, on peut dire que nos concitoyens sont accueillis dans de très bonnes conditions. L’amélioration du service public se fait progressivement mais avec efficacité », soulignera le P/APC. Dans cette commune où le versant de Boumahni occupe une grande partie, le maire nous confiera que l’antenne administrative de cette localité déjà achevée sera opérationnelle d’ici peut être la rentrée.  » Elle est dotée de toutes les commodités. D’ailleurs, même le poste Msan est prêt pour qu’elle bénéficie du réseau internet parce que sans ce moyen, elle ne rendra aucun service aux usagers », poursuivra-t-il. Ainsi, les habitants de cette vaste contrée évaluée à plus de dix mille personnes n’auront plus à faire des déplacements au chef-lieu pour se faire délivrer les pièces administratives dont ils ont besoin. En dernier lieu, il faut signaler que l’APC actuelle a déjà fait un choix de terrain afin de demander un siège APC digne de ce nom où seront abrités tous les services, à l’exemple de celui d’Ait Yahia Moussa doté de plus de 29 bureaux et d’une grande salle de réunions. Certes, l’idée est encore à son stade embryonnaire, mais, quand même, elle est à mettre à l’actif de l’actuel exécutif qui a tout de même pensé à cela.

Amar Ouramdane