Accueil Tizi Ouzou Les lauréats du CEM d’Aït Mislaïene honorés

Akbil

Les lauréats du CEM d’Aït Mislaïene honorés

2503

La fête était très attendue au CEM Benoussaad Mnd Salah, du village Aït Mislaïene, dans la commune Akbil. Cette ancienne école primaire, transformée en CEM depuis 1998, reçois les élèves des deux villages les plus éloignés de la commune d’Akbil, à savoir Aït Ouabane et Aït Mislaïene. Le collège a reçu cette année quelque 170 élèves scolarisés dans les 4 années de l’enseignement moyen. Il a également bénéficié de l’arrivée officiele d’un nouveau chef d’établissement, alors qu’il était, depuis son ouverture par des faisant-fonction. «C’est la 1ère fois, depuis sa transformation en CEM, que notre établissement a eu ce pourcentage de réussites au BEM», nous dira le président de l’association des parents d’élèves. En effet, cette année, le CEM Benousaad Mnd Salah a enregistré un taux de réussite de 78% aux épreuves du BEM. Sur les 46 élèves de 4ème année, 36 ont eu l’examen. Mais pour ce qui est de l’admission au lycée, ce sont 4 élèves de plus, donc 40 sur les 46, qui sont admis au lycée et seront scolarisés l’année prochaine en 1ère année secondaire. Le maire actuel de la commune, issu du secteur de l’éducation, n’a donc pas lésine sur les moyens pour récompenser les élèves lauréats. Connaissant la valeur et l’importance de l’école et de l’instruction, il fait tout ce qui est en son pouvoir pour encourager et motiver les enfants des villages à plus de travail. C’est ainsi que de beaux cadeaux ont été offerts aux 3 premiers lauréats : un micro-ordinateur portable pour Ould Slimane Souhila, classée première avec 15,44 sur 20 de moyenne, une tablette électronique pour Benhebouche Lahcene qui a obtenu une moyenne de 14,87 et un téléphone portable pour Aït Ramdane Tanina classée 3ème avec 13,71 de moyenne. Et ce ne sont pas seulement ces 3 élèves qui ont été récompensés, mais 86 sur les 170 scolarisés au CEM. «Nous sommes vraiment très contents et très fiers pour les résultats que nos enfants ont obtenus cette année. C’est la 1ère fois que notre CEM a obtenu un si bon résultat au BEM. Ceci grâce à toute l’équipe pédagogique et administrative que nous remercions d’ailleurs pour leur abnégation et sérieux dans leur travail, mais aussi à M. Lamara Hakim, le directeur, qui a donné un nouveau souffle à cet établissement. Ce directeur, malgré l’éloignement de son domicile, a toujours été présent aux côtés des élèves, des enseignants et du personnel de l’établissement. Il a également été toujours à l’écoute des parents d’élèves», nous dira M. Ouazi Belaïd, président de l’APE et enseignant en retraite. Notre interlocuteur nous précisera : «Il était prévu que le CEM organise une grande fête, mais suite au décès de l’enfant d’un de nos collègues, nous ne pouvions festoyer. Nous saisissons d’ailleurs cette occasion pour présenter une nouvelle fois nos sincères condoléances à notre collègue Mme Benousaad et lui exprimons tout notre compassion».

Boudinar M.