Accueil Tizi Ouzou Hommage et collation à Taourirt Menguellet

Hommage et collation à Taourirt Menguellet

982

Cette année, contrairement aux précédentes, le comité de village de Taourirt Menguellet n’a pas raté l’occasion de rendre hommage aux enfants du village tombés sous les balles de l’armée française. Mercredi dernier, de nombreux habitants se sont rendus au lieu-dit «Ahechad Bouakouir», en vue d’assister à la cérémonie commémorative du cinq Juillet 1962, jour de l’indépendance. Après le dépôt d’une gerbe de fleurs au monument des martyrs et la récitation de la fatiha, les présents, ainsi que les passants, ont été invités à une sympathique collation. Ceux qui se souviennent des faits d’armes de certains chouhada se sont fait un plaisir de les raconter dans les moindres détails aux jeunes présents, avides de connaître un pan de l’Histoire de l’Algérie. Les lieux ont fait l’objet d’un lifting, il y a quelques jours. De la peinture toute fraîche ainsi qu’un nettoyage en règle ont été effectués grâce à la volonté des responsables du village qui voulaient marquer leur intronisation récente par de bonnes actions. Jusqu’alors, le monument était voué à l’abandon. Habituellement, la commémoration du 1er Novembre 1954 et du 5 Juillet 1962 a lieu dans la stricte intimité à Aïn El Hammam où l’on se contentait du dépôt d’une gerbe de fleurs au monument des martyrs. Par ailleurs, des villageois de Taourirt Menguellet ont fait part de leur mécontentement après avoir constaté que la liste des chouhada inscrits sur la plaque en marbre du monument était incomplète. Les noms de Bouakouir, des deux Boumendjel, Bessalah et autres ont été omis. Les membres du comité de village promettent de remédier à cette lacune avant le 1er novembre prochain.

A. O. T.