Accueil Tizi Ouzou C’est les vacances d’hiver !

Aïn El Hammam

C’est les vacances d’hiver !

1091

Après trois mois de travail, le moment de se détendre, ou presque. Il ne faut pas oublier l’incontournable bulletin de notes. «On vient récupérer les relevés de notes et profiter de l’occasion pour discuter avec les maîtres de nos enfants», disent les nombreux parents qui affluent vers les établissements scolaires, la veille des vacances. «Elles (les vacances) arrivent au bon moment», répètent les parents qui espèrent que «lorsque leurs enfants reprendront, le calme sera revenu et les problèmes de grèves résolus. Ce sera le moment de se concentrer sur les examens avant qu’il ne soit trop tard». Depuis jeudi, les écoliers ont donc rejoint leurs foyers pour une quinzaine de jours que chacun occupera selon ses envies et ses loisirs. En cette période de froid, peu d’enfants changeront d’air pour aller se reposer ailleurs. Certains, particulièrement les candidats au bac et au BEM, continueront à étudier seuls, ou à suivre des cours de soutien scolaire. D’autres trouvent que les «vacances c’est fait pour se reposer et pensent oublier l’école, quelques jours», ce qui est loin d’être de l’avis de nombreux parents. Ces jours de repos seront mis à profit, comme chaque année, par les parents qui les attendaient avec impatience pour la cueillette des olives. D’ailleurs, beaucoup d’entre eux ont gardé leur congé annuel pour cette période de travaux champêtres qui se déroulent généralement en famille. Ils seront aidés dans leur tâche par leur progéniture, sensibilisée pour venir à la rescousse des parents qui, déjà ont effectué une bonne partie des travaux. Durant la saison hivernale où le besoins de main d’œuvre se fait ressentir, tous les membres de la famille se donnent la main pour achever vite la tâche que leur parent mettrait plus de temps à exécuter seuls. «Le travail est pénible certes, mais plus il y a de mains, plus la récolte sera rapide. Nous avons attendu les enfants avec impatience. Leur concours est précieux pour le ramassage des olives», confie un père de famille pour qui les olives représentent «un plus non négligeable» pour le budget familial. «Les vacances d’hiver, c’est dans les champs que nous les passons, mes frères et moi», dit un collégien à ses camarades. Eux également semblent rompus à se rendre aux oliveraies. Il n’y a pas que les olives durant ces escapades. Ils racontent en détail les sorties en famille, le déjeuner dans l’herbe et surtout les pièges à oiseaux. «L’an dernier, j’ai attrapé une quinzaine de grives», raconte fièrement un de leur camarade qui relate ses pérégrinations dans les bois.

A.O.T.