Accueil Tizi Ouzou Campagne de sensibilisation

Larbâa Nath Irathen - Accidents domestiques

Campagne de sensibilisation

862

La Direction du commerce de la wilaya de Tizi-Ouzou a organisé, hier, une campagne de préventions des accidents domestiques à la bibliothèque communale de Larbaâ Nath Irathen.

En effet, le coup d’envoi de cette manifestation de grande envergure a été donné par le directeur du commerce, M. Kada Adjabi, en présences des autorités locales. En marge de la Semaine de qualité, la direction du commerce a lancé une campagne de sensibilisation et de prévention à l’adresse des citoyens sur les risques d’accidents domestiques. Un programme riche a été tracé par les organisateurs pour sensibiliser les citoyens sur les risques des accidents domestiques. L’animation a commencé par la présentation d’une chorale par des élèves de la région. Ces mêmes écoliers ont présenté deux pièces théâtrales sur le thème des accidents domestiques. Aussi, une conférence a été donnée par un enseignant à l’université de formation continue de Tizi-Ouzou, en l’occurrence M. Belgacem. De plus, deux communications sur le même thème ont été présentées par des cadres de la direction du commerce durant cette journée. Les éléments de la Protection civile ont également expliqué aux présents comment éviter et prévenir ces risques. «L’accident domestique est un accident qui se produit à la maison et ses abords immédiats : jardin, cour, garage, etc. Les personnes âgées et les enfants sont les plus touchés. Chaque année, on déplore des accidents dus à l’inhalation du monoxyde de carbone qui est un gaz toxique, invisible et inodore, qualifié de tueur silencieux. La maison est un vrai champ de mines pour les enfants. Plus de la moitié des accidents surviennent à l’intérieur du foyer. Pourtant, quelques précautions simples permettent d’éviter un drame», dira l’un des orateurs de la DCW Tizi-Ouzou. Et d’ajouter : «L’unique solution à ces catastrophes silencieuses est la prévention, même s’il est difficile de tout prévoir ou de toujours surveiller un enfant en bas âge. Cette prévention doit être continue, soutenue, qui se base sur une communication à grande échelle avec des supports conséquents qui feront passer des messages à l’adresse des enfants mais surtout des parents». À l’origine de ces mauvaises situations, on site entres autres l’utilisation d’équipement défectueux, la non-conformité des installations intérieures et le manque d’entretiens des installations domestiques de chauffage. Par ailleurs, les risques des électrocutions touchent souvent les enfants. À cet effet, il est conseillé d’équiper les prises avec des dispositifs de sécurité.

Rachid A.