Accueil Tizi Ouzou Le projet à la traîne

BOGHNI - Alimentation d’Ighzer N'Chevel en gaz

Le projet à la traîne

885

Les travaux de raccordement au réseau du gaz naturel du village Ighzer N’Chevel, dans la commune de Boghni, sont à la traîne.

Au vu de cette situation, somme toute préjudiciable pour des centaines de foyers laissés dans l’expectative, les membres du comité de village ne décolèrent pas. Pourtant, pour mieux accompagner ce projet important, relevant du programme quinquennal 2010, les villageois, par le biais de leurs représentants, ont initié des volontariats. Ces actions avaient pour but d’accélérer la cadence des travaux. Ainsi, tout ce qui était prévu d’être mis en œuvre manuellement, à savoir les fouilles en tranchés, a été pris en charge par les villageois eux-mêmes. Sauf que, depuis, rien n’a été entrepris par l’entreprise réalisatrice, pour achever l’opération des raccordements des foyers à cette commodité de base qu’est le gaz de ville. Selon, Ben Aoudia Tahar et Kara Ali Belkacem, tous les deux membres du comité de village, l’entreprise a abandonné le chantier depuis deux mois, et son gérant n’a donné aucun signe de vie, «ce qui nous a poussés à réagir auprès des autorités et du maître de l’ouvrage», soulignent-ils. Au demeurant, la bourgade en question est coupée en deux. La partie en aval bénéficie du gaz naturel depuis novembre 2017. Mais, la zone montagneuse, en dépit de l’urgence de mettre en service ce combustible dans cette contrée adossée au massif montagneux du Djurdjura, est condamnée à attendre encore une réelle prise en charge du projet. Du côté de la SDC, on ne sait pas si l’entreprise a été mise en demeure pour respecter les délais réglementaires qui lui sont imposés.
Merzouk Haddadi