Accueil Tizi Ouzou 6 000 DA au lieu du couffin alimentaire

TIZI-OUZOU - Programme solidarité Ramadhan

6 000 DA au lieu du couffin alimentaire

60

A l’occasion du mois de Ramadhan, la wilaya de Tizi Ouzou a tracé un programme de solidarité en faveur des familles et personnes démunies. L’opération a été préparée en présence de tous les services et secteurs concernés, ainsi que la société civile, le mouvement associatif et des bienfaiteurs, indique le communiqué du cabinet de la wilaya. «Il a été décidé l’octroi d’aides financières aux familles et personnes nécessiteuses, en remplacement des colis alimentaires habituels, conformément aux mesures prises par le Conseil des ministres, en date du 5 juin 2018», a-t-on indiqué.

Les moyens financiers mobilisés sont de l’ordre 176 244 999, 98 DA, émanant de 5 sources. 80 millions de dinars du budget de wilaya, 21 millions de dinars du ministère de la Solidarité nationale, 68 244 999, 98 DA des budgets des communes, 3 millions de dinars DA de la Direction des affaires religieuses (fonds de la zakat) et 4 millions de dinars de la part de Sonatrach. Selon les parties présentes à la réunion, «le nombre total prévisionnel des familles démunies à prendre en charge à travers toutes les communes de la wilaya s’élève à 34 877. L’aide financière est fixée à 6 000 DA pour chaque chef de famille dans les catégories de populations éligibles». Quatre types de nécessiteux ont été dégagés, à savoir : les chefs de famille handicapés à 100%, les chefs de famille non assurés sociaux, les chefs de famille bénéficiaires de l’AFS, les chefs de familles insérées dans le cadre des dispositifs DAIS (ex IAIG).

Selon la même source, 40 restaurants «Rahma» seront ouverts (communes, CRA, bienfaiteurs, associations et mosquées). Une douzaine de demandes ont été introduites auprès des services de la wilaya pour l’ouverture de ces restaurants», a-t-on appris. Elles émanent du CRA, de la commune de Tizi-Ouzou, d’Associations sociales et de bienfaisance, d’Associations religieuses et de bienfaiteurs. Une Commission technique de wilaya, représentant les différentes directions (DASS – Santé – Commerce et Protection civile), est chargée du contrôle de la conformité des lieux de restauration, en matière d’hygiène et de sécurité.

M A Tadjer.