Accueil Tizi Ouzou 685 trousseaux distribués à Aïn Zaouïa

Rentrée scolaire

685 trousseaux distribués à Aïn Zaouïa

54

À l’instar de toutes les communes de la wilaya, celle d’Aïn Zaouïa a distribué 685 trousseaux scolaires, le jour de la rentrée scolaire. «Nous avons pratiquement touché tous les élèves du cycle primaire. Le premier cycle a bénéficié de 285 cartables et le deuxième de 400», a affirmé Ali Amrani, en sa qualité de maire, approché à ce sujet. Notre interlocuteur ajoutera que sa commune compte neuf écoles primaires, dont deux grands établissements au chef-lieu communal.

Toujours dans le cadre de la rentrée scolaire, M. Amrani assure que les écoles non raccordées au gaz naturel le seront avant l’hiver prochain. «Pour le transport scolaire, nous l’assurons aussi bien pour les collégiens que pour les lycéens. Pour le moment, je peux dire que la rentrée s’est déroulée dans de bonnes conditions. Par ailleurs, nous avons un problème de ramassage d’ordures au niveau de Boumahni, où les agents affectés pour cette tâche sont en grève. Ce sont des OP qui refusent d’accomplir la mission d’agents d’assainissement parce que, selon eux, ils ne touchent pas la prime d’insalubrité comme les autres», expliquera le P/APC. Au sujet des cantines scolaires, cet élu expliquera que les repas sont servis le plus normalement du monde. «Rien ne nous empêche d’assurer ce service. Même les couacs au niveau de l’Assemblée n’ont aucune influence sur cette opération», poursuivra notre interlocuteur.

Ce dernier signalera, au passage, que quelques réparations d’urgence ont été effectuées dans les établissements scolaires : «Une commission est passée à la fin de l’année scolaire pour évaluer la situation de nos écoles. Ce seront des opérations importantes, telle l’étanchéité, qui ont été soulevées.» Par ailleurs, il convient de signaler que cette municipalité possède neuf écoles primaires, et ce de la commune de Kantidja à la frontière avec Boghni, en passant par Ath Maâmar, Boumahni-centre, Laâziv N’Cheikh, Bouhamou, jusqu’à Aïn Zaouia, chef-lieu communal.

En plus de deux collèges d’enseignement moyen (chef-lieu et Boumahni) et d’un lycée communal, mis en service en 2014. C’est dire que le secteur de l’éducation est le plus développé de la commune, comparativement aux autres secteurs. Néanmoins, il semble indispensable de réfléchir à la construction d’une autre école au chef-lieu communal quand on sait que celui-ci prend de l’essor avec la réalisation de près de 200 logements sociaux.

Amar Ouramdane