Accueil Tizi Ouzou Aïn El Hammam

Aïn El Hammam

1848

Pour marquer la Journée mondiale des donneurs de sang (14 juin), le Docteur Medgueb Rachid, chef de service d’hématologie organise une journée d’informations au profit des stagiaires de l’école paramédicale de Aïn El Hammam. Répartis en six groupes, les jeunes stagiaires sont encadrés par des infirmiers du service et de l’hématologue. « Bien qu’à l’issue de leur formation ces élèves infirmiers soient destinés à exercer dans les différents services de l’EPH, autres que le PTS, nous avons jugé utile de leur dispenser des connaissances supplémentaires, en vue d’étoffer leur culture générale médicale « . Ils seront appelés à se familiariser avec les diverses unités du PTS (poste de transfusion sanguine). Cela va du don de sang à son contrôle, en passant par sa conservation dans la banque de l’hôpital. Le spécialiste accompagnera les groupes en vue de répondre à d’éventuelles questions concernant le sujet du jour. A notre question du choix de cette séance d’information sur le PTS, lors de cette journée, le Dr Medgueb nous dira que  » le 25 octobre dernier, nous avons tenu une conférence, à l’école paramédicale. Nous y avons développé plusieurs aspects, concernant le don du sang en cette journée nationale. Cette fois, nous voulons innover et éviter de ressasser les mêmes discours, lassants pour le public ». Il notera par ailleurs, avec une pointe de désolation, le manque d’intérêt du public pour la question.
En dehors des donneurs permanents, habitués à se rendre, périodiquement à l’hôpital, la plupart des citoyens ne font don de leur sang qu’à certaines occasions. Ils affluent en général lors de l’opération chirurgicale ou d’un accident d’un proche ou d’un ami.
« J’aurais aimé organiser une rencontre de sensibilisation, en kabyle, avec le public pour expliquer toute la dimension du geste du don du sang ; mais ce n’est malheureusement pas encore possible, pour le moment » ajoute t-il. Comme la volonté existe, les moyens pourront suivre tôt ou tard.
Quant au public, on ne peut le trouver ailleurs, que dans les lycées ou les établissements publics qui disposent de locaux et de moyens audiovisuels adéquats. Au mois d’Octobre peut-être, lors de la journée nationale du don du sang.

A.O.T