Accueil Tizi Ouzou Azeffoun : Le LSP de toutes les souffrances

Azeffoun : Le LSP de toutes les souffrances

2909

Pas un programme réalisé ou en voie de l’être, n’est livré sans de moindres problèmes : pour les 210 logts c’était dû au désaccord sur les logements “greniers», les 92 à cause des lenteurs dans le parachèvement, en ce qui concerne les 36 autres, ils rencontrent un problème de livraison.
Un projet lancé pour desserrer l’étau de la crise de logements. C’est à quelques centaines de mètres au côté sud de la ville jouxtant les 92 LSP que le projet a vu le lancement de ses travaux en janvier 2006 avec une ossature de 16 logements F 4 et 20 F3.
Après des modifications, il a connu des extensions. Un acquéreur crie toute sa détresse face à cette situation, et nous livre ses impressions : “L’Agence foncière de Tigzirt ne cesse de nous créer des misères, pas d’actes VSP et ladite agence refuse de procéder au tirage au sort pour la livraison des programmes tel le nôtre.”
Un autre ajoutera en s’étalant sur le volet financier : “On a versé un apport de 23% du coût, mais l’agence réclame une tranche supplémentaire équivalante à la première, ce qui porte ledit apport à près de 50%.” Et de s’interroger : “Est-ce cela le LSP ?”
C’est dans une ambiance très tendue que les membres du collectif des 36 logts LSP ont exprimé leur mécontentement. Un troisième interlocuteur pour sa part, dira sur un ton grave : “Ce qui a fait grandir notre ire d’un cran c’est la pratique de cette Agence pour semer la division. Elle propose le choix à ceux qui payeront la fameuse 2e tranche sans les soumettre dans la liste de tirage au sort.”
A la fin de cette tourmente qui dure depuis longtemps, les acquéreurs décident et promettent une radicalisation de leurs actions en guise de réponse au mutisme de l’organisme concerné.

Karim Sahnoune