Accueil Tizi Ouzou Draâ El Mizan : Une autre campagne d’abattage de chiens et de...

Draâ El Mizan : Une autre campagne d’abattage de chiens et de chats errants

2173

Les endroits visés sont généralement les décharges publiques et la méthode la plus utilisée actuellement, c’est l’empoisonnement. « Il faut que ces aliments empoisonnés, posés comme appât à ces bêtes, soient retirés dès le lever du jour », prévient une voix avisée. Beaucoup de personnes nous ont signalé que ces chiens errants notamment ceux de la place du marché ont été même, à l’origine d’attaques contre des enfants et des personnes âgées.

C’est devenu maintenant une habitude. A chaque début de l’été et quand le besoin se fait sentir, les services du bureau d’hygiène programment des campagnes d’abattage de chiens et de chats errants, qui menacent au quotidien les citoyens.
A cet effet, le maire a signé un arrêt municipal dans lequel il a appelé les propriétaires de ces animaux de compagnie de les retenir, car à compter du vingt de ce mois et jusqu’à sa fin, cette campagne sera lancée.
Les endroits visés sont généralement les décharges publiques et la méthode la plus utilisée actuellement, c’est l’empoisonnement.
« Il faut que ces aliments empoisonnés, posés comme appât à ces bêtes, soient retirés dès le lever du jour », prévient une voix avisée.
Beaucoup de personnes nous ont signalé que ces chiens errants notamment ceux de la place du marché ont été même, à l’origine d’attaques contre des enfants et des personnes âgées. « Quand nos enfants partent à l’école de bon matin, nous avons toujours peur », nous déclare un habitant de la cité Emir Abdelkader. Si cette opération est très bien accueillie, il est peut-être temps aussi de lancer la lutte anti-moustiques, car à Draâ El Mizan pour plusieurs raisons, des nuées de moustiques envahissent les domiciles. Quant à la lutte contre les leishmanioses, elle a été déjà achevée. On croit savoir que le nombre de cas est devenu minime. Draâ El Mizan a été choisi depuis 2001 comme une région pilote en raison de sa situation géographique dans une zone humide entourée de massif forestier où pullulent des foyers de phlébotomes.

Amar Ouramdane