Accueil Tizi Ouzou Qu’en est–il du projet de la protection civile ?

Tizi-Gheniff Annoncé il y a trois ans

Qu’en est–il du projet de la protection civile ?

2563

Bien que l’unité de la protection civile de Draâ El Mizan ne ménage guère ses efforts pour intervenir dans les daïras de Draâ El Mizan avec ses quatre communes, Draâ El Mizan, Aït Yahia Moussa, Frikat et Aïn Zaouïa, et Tizi-Gheniff avec ses deux communes, Tizi-Gheniff et M’Kira, l’implantion d’autres annexes urge. D’ailleurs, deux projets ont été retenus : l’un à Tizi-Gheniff et l’autre à Aïn Zaouïa. Au sujet du premier, il est à la traîne, même s’il a été lancé depuis près de trois ans déjà il est toujours à l’abandon. Lors de la visite du wali dans la région, des recommandations ont été données aux responsables concernés de relancer au plus vite ce projet. Certains villages par exemple se trouvent à plus de trente ou quarante kilomètres de Draâ El Mizan. Le temps pour les services de la protection civile de Draâ El Mizan d’arriver sur les lieux d’un quelconque drame, il est souvent déjà trop tard. Combien d’oliveraies ont été ravagées par le feu pour cause d’éloignement des pompiers? Même constat pour les accidents de la route. La réalisation de ces deux structures soulagera aussi bien les citoyens que le groupement de l’unité de Draâ El Mizan qui, à l’avenir, serait en mesure de couvrir ce vaste territoire caractérisé en grande partie par des massifs forestiers importants, de trois barrages d’eau et de nombreuses retenues colinéaires et, bien sûr, traversé par trois grands axes routiers importants que sont les RN 25, RN 30 et RN 68. Selon une source locale, le projet de réalisation de cette unité ne tarderait pas à être relancé.

Amar Ouramdane