Accueil Tizi Ouzou La campagne moissons battages lancée

Draâ El Mizan Dix machines ont été réquisitionnées pour mener l’opération

La campagne moissons battages lancée

2266

Dès le premier jour de l’été les moissonneuses-batteuses ont quitté les hangars.

Le coup d’envoi de la campagne moissons battages est donné. Dix machines au total sont réquisitionnées pour mener à terme cette opération dans les délais. « Nous avons un mois, tout au plus, pour terminer ce travail. Plus de mille hectares seront moissonnés d’ici la fin du mois de juillet », nous a appris le propriétaire d’une moissonneuse-batteuse. Pour notre interlocuteur, certains engins sont vétustes et présentent des pannes, si bien que des incendies avaient été déclarés dans les champs par le passé. Au premier jour de cette campagne, les céréaliers ont déjà un aperçu sur le rendement. « Il va atteindre jusqu’à vingt-cinq quintaux par hectare. La récolte s’annonce prometteuse », nous a confié l’un d’eux. Mais, pour d’autres, les pluies qui se sont abattues sur la région en mai et au début du mois de juin pourraient avoir quelques conséquences sur les épis. Pour en savoir plus, nous avons approché un agent des services de vulgarisation agricole. « Cette saison est meilleure que la précédente. Pour cette année, nous avons remarqué que la pluviométrie a été espacée, si bien que les épis ont poussé et grandi à un bon rythme. Il n’y a pas eu de Sirocco. Je crois que le rendement sera très bon », nous a-t-il répondu. Et d’enchaîner:  » Ces dernières années, cette filière intéresse de nombreux fellahs notamment avec la mise en place du crédit Erfig qui est à 0% d’intérêt. Ceux qui obtiennent de bons rendements sont surtout ceux qui suivent l’itinéraire agricole tracé par les spécialistes de la filière ». Il faut dire que la vallée de Draâ El Mizan et une grande partie des terres agricoles de la plaine de Aïn Zaouia et de Frikat, sont deux greniers de la wilaya de Tizi-Ouzou. D’ailleurs, la récolte en blé vient dans sa majeure partie de ce versant sud de la wilaya.

Amar Ouramdane