Accueil Tizi Ouzou 400 nouvelles unités pour la commune

Maâtkas Habitat rural

400 nouvelles unités pour la commune

2051

La commune de Maâtkas dans le sud de la wilaya de Tizi-Ouzou vient de bénéficier d’un nouveau quota de 400 unités destinées à l’habitat rural. Rappelons que chaque prétendant aura une enveloppe financière de 70 millions de centimes. Il est tout de même à signaler que le retard dans la remise des décisions aux bénéficiaires a été relevé. Questionné sur les causes de ce retard, le P/APC répondra : «C’est vrai que le retard est considérable mais cela est pour des raisons logiques. Quant on a 2 000 dossiers à étudier et plusieurs sorties sur le terrain à effectuer pour établir un classement, il faut du temps. Il faut du temps pour faire du bon travail. A présent, tout est ficelé et fin prêt. Nous allons sous peu afficher les listes des heureux bénéficiaires». Et d’ajouter : «Nous demandons un nombre plus important d’unités en vue de satisfaire toute la demande». Signalons au passage que plusieurs citoyens ayant déjà bénéficié de ces aides à l’autoconstruction, n’ont toujours pas achevé leurs nouvelles habitations. L’un d’entre eux n’a pas hésité à déclarer : «Je n’ai réussi qu’à élever la carcasse à cause de la hausse des matériaux de construction. L’enveloppe qui nous a été allouée a été consommée par les travaux de terrassement. Les finitions à l’intérieur attendent encore. Le crépissage, le revêtement des sols, la boiserie et l’électricité attendent encore. Du coup, notre joie n’est pas entière et nous continuons d’être malmenés par l’habitat précaire. L’Etat doit nous aider davantage et nous fournir du travail». A Maâtkas comme dans d’autre localités de la Kabylie, le problème de logement est acérant. Il mène la vie dure à plusieurs milliers de foyers. L’option de l’habitat rural a été bien accueillie par la population, mais elle réclame à présent d’alléger la procédure, de revoir à la hausse le montant de l’aide et d’accorder le droit de construire en surélévation.

Hocine Taib