Accueil Tizi Ouzou Avarane fête son 4e prix

TIRMITINE - Concours Rabah Aïssat

Avarane fête son 4e prix

156

Il y avait du monde samedi dernier au niveau du village Avarane, l’un des plus importants de la commune de Tirmitine. Et pour cause, les citoyens de ce village tenaient à fêter comme il se doit la performance réalisée en décrochant la quatrième place du concours Rabah Aissat du village le plus propre de la wilaya. Le chef de daïra de Draâ Ben Khedda, le P-APW, le P-APC de Tirmitine, des comités de villages de la commune, des représentants des villages d’Azemour Oumeriem et El Ksar ou encore de celui d’Ighil Tekdhivine de Maatkas étaient tous là pour assister à la fête.

Les citoyens du village et des environs en plus de beaucoup d’autres invités étaient également présents pour assister aux multiples activités, festivités et cérémonials, faits d’inaugurations et de dévoilement de plaques commémoratives réalisées par le comité de village en collaboration avec l’Association Ithran Usirem. À l’occasion, des maisons d’édition privés ont tenu des expo-ventes. Il en a été de même pour quelques écrivains, auteurs d’expression amazighe et des chanteurs, dont Ahcène Mariche, Hacen Helouane, Ramdane Abdenbi et les chanteurs Hamid Bilek, Idir Bellali, Djamila, pour ne citer que ceux-là, qui ont dédicacé des CD.

La journée a été entamée par l’inauguration du monument aux Chouhadas érigé au milieu du village et le dévoilement par Kaci Hocine, vieux maquisard du village, de la plaque comportant la liste nominative des 26 martyrs tombés au champ d’honneur lors de la glorieuse révolution armée. Cette cérémonie a été précédée par la levée des couleurs, l’hymne national, la lecture de la Fatiha et ponctuée par une salve de coups de feu tirés par l’association des chasseurs de la région. À ce propos, le président du comité de village, M. Moussouni a tenu à rendre hommage à ces valeureux chouhada. «Nous avons érigé ce monument en hommage à ces valeureux chahids et pour que nul n’oublie notre glorieuse histoire», dira-t-il.

«Nous avons des martyrs tombés au champ d’honneur et nous ne savons même pas où sont ils enterrés. Puisse l’âme de tous les martyrs de notre révolution planer sur notre pays en ces moments difficiles afin que celui-ci retrouve la voie du salut», ajoutera-t-il. Deux autres plaques ont été dévoilées aussi lors de cette journée. Il s’agit de celle comportant le nom du village ainsi que celle représentant la placette dite «L’identité amazighe».

Les présents ont été ensuite invités à une visite des ruelles et des quartiers du village fleuris et embellis de fresques et de portraits d’artistes et de héros de la guerre de libération nationale. Au niveau de la placette du village, Ighil Tezrouts, les invités ont eu aussi droit à la visite d’autres expositions : poterie traditionnelle, robes kabyles, objets anciens, etc. C’est également à ce niveau que les présents ont eu droit à des représentations de chorale, sketchs et musique, avant de terminer par la remise de tableaux honorifiques, cadeaux et diplômes de participation. La journée a été ponctuée par une autre visite vers le centre de tri sélectif et de compostage ainsi qu’à la station d’épuration réalisés tous les deux en contrebas du village.

Rabah A.