Accueil Tizi Ouzou Bou Yaghzer associe son «prix de propreté» au Mouloud

FRIKAT - La localité en fête

Bou Yaghzer associe son «prix de propreté» au Mouloud

83

Le comité de village Bou Yaghzer à la périphérie du chef-lieu communal a fêté comme il se doit la fête du Mawlid Ennabaoui. En effet, ce sont deux événements qui ont été célébrés le même jour. « Nous célébrons la fête du Mawlid Ennabaoui et puis aussi notre prix au concours Rabah Aissat du village le plus propre de la wilaya pour la deuxième fois consécutive. Lors de l’édition 2018, nous avions obtenu le 8e prix, et cette fois-ci, le 9e prix », commentera Kamel Zemouche, président du comité de village et en même temps adjoint au maire.

Dès les premières heures de la matinée, le village grouillait de monde. D’ailleurs, le service d’ordre mis en place avait beaucoup de difficultés pour organiser le stationnement. « Comme vous voyez, il y a énormément de monde. Beaucoup de familles sont venues d’ailleurs: d’Alger, de Bouira, de Blida, de Boumerdès, de Tizi Ouzou. Et bien sûr de toute la région. Tout le monde était mobilisé à Bou Yaghzer. Tout d’abord, depuis la veille, les cuisiniers et les femmes avaient commencé à préparer le couscous traditionnel. « Nous avons immolé un veau.

C’est de quoi faire manger plus de 2500 convives. Ce fut alors une grande ambiance notamment avec ces sages du village qui entonnaient des chants religieux au passage des femmes qui offraient quelques billets. Ce fut aussi des moments de recueillement pour de nombreuses familles sur les tombes des leurs inhumés dans ce grand cimetière du village. Mais, c’est surtout la métamorphose qu’a subie le village qui a attiré l’attention de nombreux visiteurs. Les beaux tableaux et les manèges réalisés par les habitants du village sont pris en photos notamment le portrait du colonel Amar Ouamrane natif de Bou Yaghzer qui trône sur la route principale qui traverse le village et surtout une photo d’une classe en pleine air où les élèves suivaient des cours en juillet 1956 sous les yeux d’un instituteur de la Section Administrative Spéciale de Bou Yaghzer. Peu avant midi, un couscous royal a été servi à tous les visiteurs dans une grande ambiance de fête et de partage.

Amar Ouramdane