Accueil Tizi Ouzou «Des ralentisseurs svp !»

BOUFHIMA - Cité des 160 logements RHP

«Des ralentisseurs svp !»

66

Les résidents de la cité des 160-Logements RHP située à quatre kilomètres à la sortie de la ville de Draâ El-Mizan sur la RN 68 en allant vers Tizi-Gheniff et les Issers (Boumerdès) réclament des ralentisseurs. Pour rappel, ces locataires ont habité la cité à la fin du mois de février dernier. Il est à signaler que ce tronçon de la route est dangereux car certains automobilistes qui ne connaissent pas encore cette nouvelle cité ne lèvent pas le pied sur l’accélérateur. «Notre cité n’est indiquée ni par une plaque ni par une signalisation.

Dès la fin du grand virage, les automobilistes passent à la vitesse supérieure», dira un résident rencontré devant cette nouvelle cité. «Nous interpellons de vive voix les autorités locales pour prendre les mesures nécessaires afin d’épargner des vies humaines d’autant plus que nos enfants sont contraints de traverser la route pour se rendre à l’école», s’élèvera une voix du groupe de citoyens rencontré sur place.

Ces derniers demandent aux responsables de placer à l’entrée de la cité une plaque où sera écrit «Attention cité !» et de mettre des ralentisseurs. «Il faudrait au moins quatre ralentisseurs car deux bretelles donnent sur notre quartier : l’une juste après le virage et l’autre après la côte. Combien de fois avons-nous vu des automobilistes rouler sur ce tronçon à vive allure. Nous avons peur pour nos enfants», soulignera un autre intervenant. Pour rappel, dernièrement, un jeune homme qui sortait de la cité a failli être écrasé par un automobiliste lequel, sans doute, ne savait pas qu’à cet endroit il y avait de nouvelles habitations.

En tout cas, nos interlocuteurs nous ont appris qu’ils allaient avertir par écrit les autorités concernées, à savoir l’APC et la Subdivision des travaux publics. Il est à noter que de jeunes volontaires ont repeint les ralentisseurs qui jonchent ce faubourg de la ville, en rouge et blanc. «C’est une initiative que nous avons prise afin d’éviter les accidents sur cet axe routier. Mais nous estimons que les autorités doivent réagir et mettre un terme à cette situation qui pénalise nos nouveaux voisins de la cité des 160-Logements RHP, et ce en installant des ralentisseurs et des plaques indiquant le danger encouru par eux», expliquera un membre du collectif des volontaires qui ont embelli non seulement les trottoirs et les bordures mais aussi la fontaine d’eau située à l’entrée de cette cité. Cela étant, les responsables locaux doivent réagir au plus vite pour parer à cette situation et éviter le pire.

Amar Ouramdane