Accueil Tizi Ouzou Deux placettes publiques rénovées

Taourirt Moussa

Deux placettes publiques rénovées

129

La volonté des habitants de cette bourgade et la contribution de tout un chacun, en plus du grand apport des donateurs qui y habitent, a permis la réalisation de deux placettes publiques dans des lieux qui rassemblent les villageois pour se distraire et oublier un tant soit peu le stress du quotidien.

La première placette est inaugurée au nom des martyrs de ce village révolutionnaire surnommé «Zone rouge» durant la Guerre de libération. Des bancs ont été installés sur place, les murs et les façades alentours embellis et décorés, ce qui a redonné une belle image à cet endroit difficile à reconnaître par ceux qui n’ont pas visité le village depuis un bon moment.

Une autre placette a vu le jour grâce à la forte mobilisation des citoyens et des membres du Comité de village. Les toitures ont été intégralement refaites ainsi que les façades composées de nouvelles ouvertures. Un édifice qui rajoutera de la splendeur à cet endroit sis à proximité du foyer des jeunes du village. Un lieu très fréquenté par les habitants. Ces deux placettes s’inscrivent dans le cadre de la politique de réhabilitation des endroits phares du village. Une initiative du Comité de village avec la participation, en masse, des jeunes citoyens, qui ont aidé à l’avancement des travaux ayant commencé depuis plus de trois mois.

«Nous sommes déterminés à rendre notre village le plus beau et le plus propre de la Kabylie. Notre ambition est de participer un jour au concours Aïssat Idir du village le plus propre. D’ici là, nous allons être parmi les trois lauréats sans aucun doute», dira un membre du Comité de village. «D’autres actions sont programmées durant la saison estivale», affirme le même interlocuteur, toujours dans le cadre de la réhabilitation des lieux détériorés du village. Des opérations financées par le budget de la caisse du village et du contribuable.
Lyes Mechouek