Accueil Tizi Ouzou Deux sections de niveau 5 lancées

DRAÂ EL-MIZAN - CFPA Saïd Krim

Deux sections de niveau 5 lancées

128

Le centre de formation professionnelle et d’apprentissage Saïd Krim a pris une initiative louable à l’intention des candidats de 3e AS. Ainsi, ce sont deux nouvelles spécialités dites de niveau 5 dispensées uniquement dans les instituts de formation qui y ont été lancées. «Il s’agit de métreur-vérificateur, étude de prix et de comptabilité. Ce sont deux formations parrainées, sanctionnées par un diplôme de Brevet de Technicien Supérieur. En principe, elles relèvent des instituts. C’est pour répondre à la forte demande des stagiaires que nous avons décidé de les prendre en charge.

D’ailleurs, nous souhaitons que la nouvelle structure en cours de réalisation soit mise en service dans les mois à venir parce que nos jeunes vont ailleurs pour ce genre de formation», nous dira, d’emblée, M. Ali Tabti en sa qualité d’adjoint technique pédagogique (ATP). Pour le niveau 2, c’est-à-dire, les postulants de niveau 2°AS et plus, le CFPA forme des topographes et des exploitants en informatique. Notre interlocuteur nous apprendra qu’en plus de cela, d’autres spécialités y sont dispensées telles la mécanique et la réparation de véhicules légers pour ceux ayant le niveau de 4°AM et plus, installation canalisation gaz et eau (plomberie), l’électricité bâtiment, peinture et vitrerie.

Les sans niveaux ont eux aussi leur place dans ce centre parce que des formations de carreleurs, de gâteaux traditionnels et de couture leur ont été réservées. En tout cas, cet ATP, rassure que les inscriptions restent ouvertes jusqu’au quatorze octobre. A l’heure qu’il est, ils sont près de 500 stagiaires (formations qualifiantes et résidentielles) entre nouveaux et reconduits inscrits dans ce centre. «Notre établissement attire beaucoup de stagiaires tout d’abord pour l’expérience de son personnel et parce qu’aussi il est doté d’un internat», soulignera le même cadre de ce centre. Il est à noter que, tout comme les autres établissements de formation professionnelle, celui-ci a eu sa part de réfection peu avant la rentrée.

Il s’agit du bitumage de la cour et de toutes les allées, de l’étanchéité notamment des dortoirs. «C’est un soulagement surtout pour les stagiaires. Maintenant, les internes seront hébergés dans de bonnes conditions. Nous attendons aussi la réalisation d’un mur de clôture pour sécuriser au mieux la structure», conclura notre interlocuteur. Tout le monde souhaite que la nouvelle structure lancée depuis 2013 soit non seulement livrée le plus vite possible mais surtout érigée en institut national spécialisé de formation professionnelle afin de soulager d’une part les stagiaires qui font des kilomètres pour rejoindre les instituts de la wilaya implantés ici et là mais aussi de répondre au flux de demandeurs de formation de niveau 5 (BTS) qui viennent de tout le sud de la wilaya allant des Ouadhias jusqu’à Tizi-Gheniff en passant par Boghni et Draâ El-Mizan. Il servira aussi les élèves orientés à partir de la 4°AM dans l’optique du Bac professionnel.

Amar Ouramdane