Accueil Tizi Ouzou Dix opérations retenues pour les PCD

Larbâa Nath Irathen

Dix opérations retenues pour les PCD

96

Dans le cadre des projets de développement communaux de l’année 2019, l’APC de Larbâa Nath Irathen vient de bénéficier d’une enveloppe d’environ 35 millions de DA. Plusieurs opérations importantes sont retenues et seront lancées dans les plus brefs délais. En effet, “les vingt-deux villages qui forment cette commune, auxquels s’ajoutent les citées et quartiers, bénéficieront d’où moins un projet”, dira le P/APC, Lounis Mohand.

Et d’ajouter : «Nous avons travaillé avec le concours des comités de village, tout en mettant en exergue les doléances des citoyens, pour prendre en charge les projets, selon les priorités et les urgences. La plupart des villages ont formulé des demandes concernant l’assainissement, le bétonnage, le revêtement et les sources d’eau, pour ne citer que ceux-là.

Raison pour laquelle, nous avons accentué nous efforts pour donner la priorité, notamment, aux secteurs les plus sensibles, tels que l’hydraulique, l’AEP et l’assainissement. Le premier projet à réaliser sera celui de la distribution de l’AEP, au niveau d’Aït Ferah (El Hammam vers Tizizith) sur une distance de 5 800 m linéaire et d’une enveloppe de 6,9 millions de DA. L’entreprise chargée des travaux a été retenue et le projet lui a été confié.

Toujours dans le cadre de la distribution de l’AEP, le deuxième projet concernera le village El Kantra sur une distance 2 500 m linéaire (estimé à 5,4 millions de DA). L’installation de l’entreprise pour sa réalisation est imminente. Etant aux portes de l’été, une saison sèche et chaude, nous allons prendre en charge l’aménagement des sources, à commencer par Thiliwine du village Thagumout Boudfel, et ce dans les plus brefs délais.

Un forage est également prévu au niveau de Thakoukht d’une valeur 1,7 millions de DA dans le but de renforcer le réseau d’AEP de notre localité en eau potable. Toujours dans le même secteur, nous avons entamé la réhabilitation des équipements hydrauliques, notamment des flotteurs des réservoirs, au niveau des villages Afensou, El-Hammam, Tagumout, Azouza, Taourirt Mokrane, Aït Atteli, Ikhlidjen, entre autres, pour une enveloppe financière de l’ordre de 1 million de DA. La convention a été visée.»

Et au P/APC de poursuivre en disant : «Le deuxième secteur inscrit dans nos priorités est l’assainissement. Nous allons commencer par le village situé sur la route allant vers Tizi Rached sur une distance de 350 m linéaire pour une enveloppe de 2,7 millions de DA. La convention a été visée et l’entreprise installée. L’extension du réseau d’assainissement du village Aït Atteli sur 180 m linéaire et de Taourrit Mokrane sur une distance de 500 m linéaire est également prévue. Une enveloppe de 4,5 millions de DA sera débloquée. Le dossier est au niveau du CF (Contrôleur financier). L’ensemble des projets d’assainissement et d’AEP est estimé à 20 millions de DA.

Nous donnons aussi un intérêt particulier à l’aménagement urbain du chef-lieu, notamment la placette publique, la rue colonel Amirouche ainsi que l’aménagement des trottoirs au niveau de la rue Djouadi Abderrahmane d’une valeur de 1,6 million de DA. Mais aussi, nous comptons achever les projets de confortement des nombreux glissements de terrain.» Le premier responsable de la commune conclura en disant que la plupart des entreprises seront installées pour entamer les travaux, «probablement avant la fin de la semaine», ce qui réconfortera un tant soit peu les habitants de cette localité surtout à l’approche de l’été.

Youcef Ziad