Accueil Tizi Ouzou Enfin une assiette pour le projet

Draâ El Mizan - 550 logements AADL projetés

Enfin une assiette pour le projet

909

Finalement, le litige avec une famille exploitant des terres domaniales, autour d’un terrain de 5 ha situé à proximité du lycée polyvalent Oudni Aomar dit Si Moh Nachid a trouvé son épilogue.

«La Cour suprême a rendu son verdict. En principe, le terrain en question est récupéré. Ainsi, il sera clôturé pour accueillir un projet de 550 logements AADL», a confirmé le chef de daïra. Notre interlocuteur a fait savoir que ce site a fait déjà l’objet de choix de terrain et c’est au moment où le projet allait être lancé qu’apparut l’opposition.

Avec le lancement de cet autre projet, le nombre de logements AADL atteindra 3 000 unités. Déjà, le premier quota de 521 logements implantés sur la RN30 vers Boghni, en face de l’ex-ENPC, sera bientôt livré. Les travaux ont atteint un taux de plus de 80%. D’ailleurs, lors de sa dernière visite sur le site, le wali de Tizi Ouzou, Mohamed Djemaâ, avait sommé l’entreprise d’accélérer la cadence des travaux, notamment en ce qui concerne les VRD, afin de livrer ces logements dans les délais prévus.

En outre, un autre projet de même formule est en cours, en contre bas du CEM Si Ahmed Chihaoui, où les travaux avancent normalement. L’an dernier, un important quota de 1 500 autres appartements a été confié et lancé par une entreprise chinoise. Les travaux sont en cours. Quant aux délais de réalisation, ils ne pourront sûrement pas être respectés à cause de la nature du terrain choisi. Si certains blocs sont lancés, d’autres sont au stade des terrassements, après plus d’une année de l’installation du chantier. Cependant, la préoccupation première des autorités locales est le relogement des bénéficiaires de logements sociaux, au niveau du site des 1 000 logements dit «Cosider».

Il est utile de rappeler que le wali s’y est rendu deux fois en un mois, afin de sommer, entre autres, les entreprises retenues pour les VRD de travailler s’il le faut jour et nuit pour remettre les clés aux familles, le 5 juillet prochain, à l’occasion de la célébration du 58ème anniversaire de l’Indépendance. Toutefois, le maire a approché le wali pour lui demander un autre quota de logements sociaux.

«M. le wali, nous sommes submergés de demandes. Nous en avons encore plus de 6 000 en attente. Accordez-nous d’autres projets», lui avait-il demandé, lors de la première visite sur site. Le premier responsable de la wilaya lui avait répondu qu’un important programme est à l’étude, au niveau du gouvernement, et que la demande sera prise en compte avec le quota, dont bénéficiera la wilaya. A noter aussi que la livraison des logements RHP, particulièrement ceux implantés sur la route de Henia, dont les listes ont été établies, seront aussi attribués, en principe le 5 juillet ou au plus tard le 20 août.
Amar Ouramdane