Accueil Tizi Ouzou Facilitations pour la création de start-up

CNRC de Tizi Ouzou

Facilitations pour la création de start-up

177

Le Centre national du registre du commerce de wilaya de Tizi Ouzou informe que les jeunes promoteurs de projets d’entreprises «start-up», spécialisées dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), bénéficient désormais de larges facilités. Ils sont considérés automatiquement dans le sens global comme primo-investisseurs et sont dispensés de l’obligation du justificatif du local commercial, lors de leur première immatriculation au registre du commerce. En effet, le document du CNRC précise que les opérateurs (personnes physiques) qui veulent investir dans ce domaine sont autorisés à abriter leur activité commerciale dans leur résidence habituelle.

Donc, il est possible à l’investisseur, notamment les entreprises nouvellement créées et spécialisées dans les TIC, de s’inscrire au registre du commerce sans l’obligation de fournir un justificatif de local. Quant aux personnes morales, elles peuvent indiquer leur domiciliation de plusieurs manières, que ce soit chez un commissaire aux comptes, un expert comptable, un avocat, un notaire ou le représentant légal de l’entreprise. Il est à signaler que la période de la domiciliation va durer deux ans avec la possibilité de la renouveler une fois. «Il n’est plus nécessaire de disposer d’un local pour lancer sa petite entreprise spécialisée dans les TIC.

Donc, il est possible pour les personnes physiques de choisir une domiciliation dans leur lieu de résidence, jusqu’à la création du projet», a indiqué un préposé du CNRC local. Et d’ajouter : «Cette immatriculation des entreprises au registre du commerce, dans les domaines des techniques nouvelles de l’informatique et de la communication, concerne : les bureaux d’études et de conseil en informatique (consulting), l’installation de réseaux et de traitement de données, l’entreprise d’ingénierie en informatique industrielle et productique, l’établissement et exploitation de services de fourniture d’accès à internet, l’établissement et l’exploitation de services de transfert de la voix sur internet, la programmation informatique et l’installation, la maintenance et la réparation d’équipements et logiciels d’encryption».

Par ailleurs, le CNRC de Tizi-Ouzou qui dispose également d’une antenne à Azazga, rappelle les opérateurs économiques, personnes physiques et morales, qui n’ont pas encore procédé à la mise en conformité et à la modification de leurs extraits du registres du commerce que le délai est prolongé jusqu’au 31/12/2019. A cet effet, les opérateurs concernés sont invités à se présenter avant la date butoir.

Rachid Aissiou