Accueil Tizi Ouzou Faste cérémonie de distinctions

Frikat - École Essaïd Titouche

Faste cérémonie de distinctions

72

L’association des parents d’élèves en collaboration avec la direction de l’école et l’APC a organisé, jeudi dernier, une cérémonie de remise de prix et de cadeaux aux meilleurs élèves de l’établissement.

En effet, en plus des 56 élèves admis à l’examen de fin de cycle primaire avec un taux de réussite de 96% (56 sur 60), les cinq premiers de chaque classe de la première année jusqu’à la quatrième année, soit au total 40 élèves, ont été récompensés.

«De notre part, nous avons soutenu l’initiative dès qu’elle nous a été présentée par l’association des parents d’élèves. Nous avons contribué selon nos moyens. Nous encourageons de telles initiatives et nous souhaitons qu’elles aient lieu dans tous nos établissements scolaires d’autant plus qu’elles encouragent les élèves à aller vers d’autres succès d’une part, et d’autre part, ce sont des occasions pour souligner le mérite de ceux qui travaillent», dira dans son allocution, M. Mohamed Moussaoui, en sa qualité de maire, devant le personnel de l’établissement, les élèves, leurs parents et les invités.

Pour sa part, M. Ali Zaidi, en sa qualité de président de l’association des parents d’élèves remerciera, d’emblée, tous ceux qui ont participé de près ou de loin à la réussite de cette cérémonie.

«Nous sommes très contents d’être ici avec nos enfants, leurs enseignantes et tout le personnel. Ce sont des moments de joie pour tous parce que la réussite d’un pays est dans son élite. Ce sont ces enfants qui seront les cadres de la nation de demain. Je félicite les élèves admis à l’examen et je leur souhaite d’autres réussites à l’avenir. Quant aux autres élèves des classes de première année jusqu’à la quatrième année, je les encourage à poursuivre leurs efforts pour honorer chaque année notre école sans oublier bien sûr le personnel dévoué à ce noble métier d’autant que nous avons parmi les enseignants déjà en retraite qui se sont sacrifiés durant des années», ajoutera-t-il dans sa prise de parole.

Mme Athmani Dalila, en sa qualité de directrice, ira dans le même ordre d’idées en signalant dans son intervention que le corps enseignant et tout le personnel ont tous, main dans la main, travaillé pour concrétiser un tel résultat. «C’est très encourageant. Notre objectif a été atteint et nous souhaitons qu’à l’avenir nous atteindrons les cent pour cent parce que notre école dispose de tous les moyens et d’un corps enseignant qualifié à l’exception du manque de locaux dont nous souffrons avec la surcharge des classes que nous espérons voir résolue à l’avenir», soulignera-t-elle.

Tour à tour, les élèves récompensés sont appelés à recevoir leurs cadeaux sous des applaudissements et des youyous dans une ambiance bon enfant. Par ailleurs, neuf enseignants partis à la retraité ont été honorés par la même occasion.

D’ailleurs, cela a provoqué beaucoup d’émotion quand ces enseignants ont reçu des cadeaux et certains d’entre eux n’ont pas retenu leurs larmes d’autant plus qu’ils se rappellent les belles années de leur tendre jeunesse consacrées à cette belle mission qui consiste à éduquer de petits enfants. «Je me rappelle de ma première année dans l’enseignement. J’étais toute contente d’être devant des élèves surtout que j’aimais devenir institutrice déjà l’âge de six ans. Déjà, des dizaines d’années sont passées. Je ne peux oublier les moments de joie passés aux côtés de nombreuses générations mais aussi mes peines et mon stress surtout lorsque les moyens faisaient défaut dans notre école. Je vous remercie d’avoir pensé à nous notamment en cette fin d’année scolaire où quand même il faut s’enorgueillir de cette réussite éclatante de 96%. Encore, mille merci à tous ceux qui ont participé à organiser cet événement dans notre école», déclarera une enseignante retraitée avec des larmes aux yeux.

Il est à noter que l’école Essaid Titouche est l’une des plus anciennes écoles de la commune du chef-lieu où sont scolarisés 403 élèves (198 garçons et 205 filles) avec trois divisions de préscolaire, un effectif pléthorique qui fait souffrir cet établissement.

Selon le maire, une commission de la direction de l’éducation a déjà choisi un terrain pour la réalisation d’un groupe scolaire du côté de l’ex domaine agricole Colonel Amirouche mais elle n’est ni inscrite ni lancée. « Nous interpellons les responsables de l’éducation à ce sujet parce que nos deux écoles du chef-lieu communal totalisent plus de huit cents élèves et des enfants arrivent chaque année en raison de l’exode vers notre petit centre urbain », insistera le P/APC.
Amar Ouramdane