Accueil Tizi Ouzou Fiesta et concours à Béni-Douala

Yennayer

Fiesta et concours à Béni-Douala

484

Le nouvel an berbère est souvent célébré dans l’aârch N’ath Béni Douala suivant un programme d’activités très riche, concocté par le mouvement associatif et les différents comités de village. Dans le but de préserver les traditions séculaires kabyles, les citoyens du village Taourirt Moussa ont déjà lancé une semaine culturelle, qui s’étalera jusqu’à samedi (12 janvier), au siège de l’association Tagrawla. Là, des films sur l’événement et la société kabyle, en général, sont projetés, en sus de pièces théâtrales et d’ateliers d’apprentissage de Tamazight.

À Ath Zmenzer, les citoyens d’Ath Anane seront égayés par une mosaïque d’activités, alliant plusieurs rites et traditions, durant les deux journées du 11 et 12 janvier, avec des expositions de robes Kabyles, la projection du film «Le chant des cigales», des pièces théâtrales et un gala artistique pour clôturer les festivités. Initiée par l’association Assirem de Thighzert, dans la commune d’Ath Aïssi, la première édition du Concours du meilleur «Couscous Yennayer» sera organisée à cette occasion. Les inscriptions seront clôturées aujourd’hui. Les meilleurs plats seront connus durant une cérémonie spéciale Yennayer, après-demain samedi. Une journée lors de laquelle les membres de ladite association réservent beaucoup de surprises aux présents. A rappeler que Yennayer est le premier jour de l’an du calendrier agraire amazigh, qui correspond au 12 janvier du calendrier grégorien. Il sera fêté dans la commune d’Ath Douala avec l’organisation un carnaval en souvenir, selon la légende, de Chechanq (Sheshong), le fondateur, d’origine berbère, de la XXIIe dynastie des Pharaons. Comme chaque année, ce rendez-vous incontournable sera célébré dans la convivialité et la solidarité des habitants, autour de plats traditionnels spécialement préparés pour l’occasion pour renouer avec une communion ancestrale.

Lyes M.