Accueil Tizi Ouzou Fin du Ramadhan dans la joie

Tirmitine

Fin du Ramadhan dans la joie

134

La localité de Tirmitine a connu une fin de Ramadhan très animée en activités et en festivités, le week-end dernier, avec plusieurs manifestations organisées par des associations et des comités de villages, lesquelles ont égayé les dernières nuits du mois sacré, au grand bonheur des habitants des villages de la localité et de ses environs. Ainsi, l’association «Le chemin du savoir» a choisi l’école Senaoui Ali du village homonyme de la commune pour présenter un programme culturel aux citoyens durant deux nuits riches en couleur.

Du théâtre, du chant, des sketchs, des représentations de clowns…ont été offerts par les jeunes de cette association et d’autres comédiens et collectifs venus de plusieurs contrées. Il s’agit, notamment, des troupes «Fartoun» d’Aïn El Hammam et «Thafara» de Mâatkas. Un f’tour collectif a été également organisé au bord du chemin de wilaya qui traverse la localité, par l’autre association du village «Thagmats». De nombreux invités, des passants et autres familles, dont des joueurs de la JSK, à l’instar de Tiz-Bouali, étaient invités.

L’occasion a été rehaussée par la présence de beaucoup d’artistes connue sur la scène nationale, comme Slimane Belharet et l’actrice réputée du cinéma amazighe, Djamila Bouanem. Cette dernière était, d’ailleurs, l’attraction de la soirée, en jouant le rôle de l’animatrice et en chantant les thivougharine, lors de la cérémonie du henné, en l’honneur des 19 garçons ayant bénéficié d’une circoncision collective. Pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé, elle dira, sous les youyous et les applaudissements des présents: «Je suis toujours très fière et très heureuse de me tremper dans l’ambiance profonde et d’aller à la rencontre des gens de ma région, la Kabylie».

Les élus locaux étaient aussi parmi les invités. Ils ont tenu à marquer leur présence et à soutenir les organisateurs, à l’image du P/APC, qui dira à ce propos : «Je tiens à saluer les efforts déployés par les jeunes des associations et villages de notre commune, qui perpétuent la joie et l’entre-aide. J’en suis vraiment fier. J’encourage également et soutient notre Assemblée.» De son côte, Nasredine Amir, président de l’association organisatrice de l’événement, après avoir remercié tous les présents, notamment la presse, donnera rendez-vous aux présents prochainement «pour d’autres activités, afin de tirer notre région vers l’avant».

Par ailleurs, au niveau des villages Azemour Oumerien et Avarane, la fin du mois sacré a été marquée par des activités similaires. Au niveau du premier village, en hommage à Moufredj Ali, un animateur sportif décédé récemment, le programme spécial Ramadhan, où des volontariats et des animations diverses, en plus d’une circoncision collective et d’un concours pour enfants et adultes étaient organisés, a été clôturé. Des prix ont été alors remis aux lauréats parmi les villageois et les imams. Quant au deuxième village, deux jours durant, un programme riche a été présenté au lycée Hocine Aït Ahmed, où se sont rassemblés les citoyens du village.

Rabah A.