Accueil Tizi Ouzou Grève à l’école d’Aït Aïlem

Aïn El Hammam

Grève à l’école d’Aït Aïlem

178

Éloignées des grands centres urbains, les écoles de la région d’Aïn El Hammam vivent de nombreux problèmes qui impactent la scolarité des enfants. Soucieux de la situation qui prévaut depuis quelques temps au sein de leur école primaire, les parents d’élèves d’Aït Aïlem, un village situé à quatre kilomètres du chef-lieu communal, ont décidé de retenir leurs enfants chez eux, «comme dernier recours pour attirer l’attention des autorités», dira l’un d’eux.

Le collectif des villageois, réunis en assemblée générale jeudi dernier, ont décidé d’une grève jusqu’à satisfaction de leurs revendications dont la plus importante, selon Bélaid, «la stabilité dans la scolarité des élèves». «Nos enfants de 5e année ont changé de maître cinq fois, depuis le début de l’année», ajoute notre interlocuteur qui précise que l’école, dont la directrice est en congé de maternité, est dirigée par une intérimaire, affectée auparavant à la classe en question.

Par ailleurs, «la dernière enseignante stagiaire qui avait pris en charge ces élèves vient d’être affectée dans un autre village situé à une dizaine de kilomètres alors qu’elle habite à cinq cents mètres du nôtre. Ce qui n’arrange ni la maîtresse ni l’école en question», ajoute notre interlocuteur. Pour résoudre cette question, l’inspecteur primaire de la circonscription s’est rendu sur les lieux.

Après des discussions avec les villageois, il s’est porté volontaire pour conduire une délégation qui s’est rendue à Tizi Ouzou en vue de soumettre les propositions du collectif au premier responsable du secteur éducatif de la wilaya. À l’heure où nous rédigeons, nous ne disposons pas encore des résultats de cette entrevue.
A. O. T.