Accueil Tizi Ouzou Hormis la pastèque…

Prix des fruits

Hormis la pastèque…

339

Cette année, le prix de la pastèque est accessible à toutes les bourses, du moins jusque-là. Bien qu’on soit en début de saison, son prix ne dépasse pas 35 DA le kg. Les consommateurs, à la vue du prix affiché au niveau du marché hebdomadaire, font la queue pour acheter ce fruit de bonne qualité et juteux.

Selon des pères de famille rencontrés sur place, deux pastèques à 300 DA suffisent effectivement à régler le problème du dessert pendant trois à quatre jours. «Avec la montée des températures, nous trouvons notre salut dans ce fruit rafraîchissant. Quant aux autres fruits, y compris ceux de saison, tels que les abricots, la nectarine, les nèfles… ils sont hors de portée, entre 200 et 300 DA le kilo. Pour la cerise, elle fait rêver à 850 DA le kilo, de qualité médiocre, et à 1 500 DA la meilleure. En voyant le prix de la pastèque, j’ai failli exploser de joie, car cela fait un peu plus d’une semaine que je n’ai pas offert de dessert à ma famille, sachant qu’il était hors de prix surtout durant le mois sacré. Beaucoup m’ayant rassuré que la pastèque est bonne, je n’ai pas hésité à en acheter deux pour 480 DA. Cela nous suffit amplement pour au moins 5 jours. D’ici là, je ferai un saut dans mon jardin pour voir si mes abricots sont arrivés à maturité. La culture de ce fruit soulage un peu mon porte-monnaie», affirme un consommateur.
Youcef Ziad.