Accueil Tizi Ouzou Intenses activités à l’occasion du 20 avril

SOUK EL-KHEMIS - Maison de jeunes Seddar Slimane

Intenses activités à l’occasion du 20 avril

41

Comme de coutume, la célébration du Printemps berbère a suscité beaucoup d’intérêt au niveau de la région de Maâtkas, et ce dans les divers villages et auprès de structures étatiques ou associatives. C’est ainsi que la maison de jeunes Seddar Slimane, sise au chef-lieu de la commune de Souk El-Khemis, a organisé un ensemble d’activités et de festivités qui se sont étalées sur deux jours, soit vendredi et samedi derniers.

Le riche programme présenté à l’occasion s’étale sur plusieurs volets, comme les expositions de tout ce qui a trait aux arts traditionnels berbères, les ventes dédicaces, chants, poésies, conférences, théâtre et autres démonstrations de fabrication d’objets du terroir. Le volet des expositions a englobé les domaines de la poterie, la robe kabyle, une collection de plantes avec leurs noms en berbère et les livres qui a brassé tout ce qui a été produit dans la littérature amazighe avec la tenue de deux ventes-dédicaces, assurées par Lyes Guechtouli, un poète local du village, Ait Izid et Laceb Cherif.

La poésie, quant à elle, a rassemblé plusieurs poètes de la région, comme Dda Ammar Zinet, Rabah Kaddour, Lyes Guachtoli, Meziane Hamour, Chaouane Malika, Mokhtari Djedjiga… Par ailleurs, la journée du samedi a été aussi marquée par une conférence-débat assurée par Sahel Youcef, enseignant universitaire et chercheur en Histoire et la prestation de deux troupes de chorale des associations Assirem N’tdhoukli et Tighilt Nagh du village Tighilt Mahmoud dans la commune de Souk El-Tenine.

Au même programme, les visiteurs ont été invités à assister à deux démonstrations, l’une a concerné le façonnage en poterie et l’autre le lainage. Elles ont été respectivement assurées par Mme Matouk et Mme Chaouane. Cette célébration, marquée par une «waâda», a été clôturée par un gala artistique animé par la troupe musicale de la Maison de jeunes de Maâtkas.

R. A.