Accueil Tizi Ouzou La campagne de vaccination lancée

MAÂTKAS - Peste des petits ruminants

La campagne de vaccination lancée

38

La campagne de vaccination contre la peste des petits ruminants a été lancée depuis la semaine écoulée dans toute la région de Maâtkas, a-t-on appris auprès de la subdivision agricole locale.

Cette opération qui vise à prémunir le cheptel ovin et caprin contre cette maladie dévastatrice couvre pour un premier temps les communes de Maâtkas (2 000 têtes), Souk El-Tenine (600 têtes) et Tirmitine (900 têtes).

«Pour l’équipe vétérinaire mobilisée pour la couverture de cette opération, nous avons fait appel à un praticien privé pour assurer la vaccination dans les commune de Maâtkas et Tirmitine, alors que pour celle de Souk El-Tenine, elle sera l’œuvre du vétérinaire de notre structure.

Il convient de signaler, pour tranquilliser nos agricultures et éleveurs, que le vaccin en question est disponible à notre niveau en quantité suffisante et que cette campagne est menée à titre préventif, car jusqu’à présent, aucun cas de cette maladie n’a été détecté dans la région.

Il n’y a donc pas manière de s’alarmer ou de s’inquiéter», dira Hocine Meziani, chef de la subdivision agricole. Selon le même responsable, pour la commune d’Ath Zmenzer, qui fait aussi partie de cette circonscription et qui compte aussi plus de 900 têtes entre ovins et caprins, la vaccination interviendra dans les tous prochains jours.

Il est à signaler qu’une opération similaire destinée au cheptel bovin contre la fièvre aphteuse a visé la même circonscription aux mois de novembre et décembre derniers. Il est à signaler que cette maladie qui a décimé le cheptel bovin dans plusieurs régions du pays n’a eu aucune incidence sur la région du fait qu’aucun cas n’a été signalé.

Par ailleurs et dans un vaste programme lancé par le ministère de l’Agriculture, une subvention concernant la plantation des arbres fruitiers est à la disposition de tout propriétaire terrien. «Tout citoyen intéressé peut se rapprocher de notre structure et toutes les facilitations lui seront accordées.

L’acquisition des arbres fruitiers se fera au niveau des pépinières agréées sur la base d’un tout petit dossier qui doit être fournit auprès de nos services», rassurera M. Meziani à cet effet.

Rabah A