Accueil Tizi Ouzou La dernière session de l’année bouclée

DRAÂ EL-MIZAN - Formation de secouristes à l’unité de la Protection civile

La dernière session de l’année bouclée

109

Comme partout ailleurs, au niveau des unités de la protection civile de la wilaya, celle de Draâ El-Mizan qui couvre les communes de Draâ El-Mizan, de Frikat, de Ain Zaouia et d’Ait Yahia Moussa a formé une quinzaine de secouristes. En effet, ceux-ci ont suivi une formation pratique et théorique de vingt jours. « Ces secouristes ont eu droit à des cours et des exercices pratiques concernant les premiers gestes qu’ils peuvent faire en cas d’accident ou de catastrophe en attendant l’arrivée des éléments de la protection civile.

La formation a été concluante. Nous avons constaté un grand intérêt de leur part. Cela s’est bien passé », a dit à ce sujet le chef de cette unité. Notre interlocuteur nous apprendra qu’après cette formation, ils ont subi un examen. « Prochainement, nous leur remettrons les attestations de Secouriste bénévole », soulignera-t-il. Ce directeur de la protection civile au niveau local ajoutera que d’autres sessions seront ouvertes dès que cela sera possible. « Une fois que tout sera réuni, nous pourrons encore faire d’autres formations », estimera-t-il.

Par ailleurs, en cette période hivernale, il dira que ses éléments sont sur le qui-vive. « Nous recevons des dizaines d’appels au quotidien. Notre navette de secours ne s’arrête pas surtout que notre territoire est vaste. Il faut savoir que pour les accidents de la circulation, nous sommes tout le temps mobilisés parce que notre région est traversée par trois importants axes routiers (RN 25, RN 30 et RN 68). Nous intervenons jusqu’à Boghni d’autant plus que cette daïra n’a pas encore son unité », expliquera-t-il.

En outre, ce sont les interventions au niveau de l’habitat précaire et des bidonvilles qui sont attendues notamment en période hivernale. « L’hiver dernier, nous sommes allés jusqu’à Bounouh (Boghni) pour sauver des personnes malades coincées par la neige. Tout de même, grâce à notre équipe bien expérimentée et bien rodée, nous accomplissons notre tâche comme il se doit », dira-t-il encore.

Il est à signaler que depuis la fin du mois d’octobre, un programme est tracé par l’unité en collaboration avec la Sonelgaz en vue de sensibiliser les citoyens sur la bonne utilisation du gaz naturel et d’éviter des accidents qui pourraient arriver avec l’inhalation du monoxyde de carbone, ce gaz mortel. » Dernièrement, nous avons participé à la sensibilisation aux côtés des agents de la Sonelgaz à Ath Maâmar du côté de Boumahni parce que beaucoup de villages de ce douar ont bénéficié de cette commodité l’été dernier.

Et nous avons aussi programmé des rencontres avec les élèves dans les établissements scolaires pour vulgariser au mieux ce genre d’actions parce que les élèves pourront transmettre le message dans leur milieu familial à ce propos », conclura le chef de l’unité.

A. O.