Accueil Tizi Ouzou La fenaison lancée

Aghribs

La fenaison lancée

70

La campagne de fenaison au nord de la wilaya de Tizi Ouzou vient d’être débutée à travers les villages de la commune des Aghribs, comme Tamassit, Ait Ouchen, Yagachen, pour ne citer que ceux-là, où les paysans ont commencé avec beaucoup d’entrain le dur labeur des champs et des jardins.

L’espoir d’engranger une bonne récolte de foin et de différentes cultures saisonnières, blé, orge et légumes secs ainsi que l’arboriculture se lit dans les yeux éblouis des paysans. Pour certains agriculteurs et éleveurs, cette année sera meilleure car la saison pluviale est venue au moment voulu sans causer de dégâts aux plantations, aux herbes et aux semences.

Pour leur part, beaucoup d’éleveurs restent optimistes quant à la récolte pour cette année, pour peu que les conditions climatiques restent favorables pour terminer la moisson surtout sur les hauteurs, où les moyens restent insuffisants pour parer à tout aléa climatique.

Dans ce sens, un éleveur de la région dira : « Cette année s’annonce des meilleures bien que nous soyons dépourvus des moyens adéquats comme des faucheuses mécaniques. On est dans l’obligation d’utiliser la faux traditionnelle laquelle cause beaucoup de désagréments aux utilisateurs ».

En outre, le coût d’une journée de travail dans le champs est estimé à plus de trois mille dinars avec un rendement des fois qui reste inférieur à son estimation, un autre souci rencontré, c’est la main-d’œuvre qui reste un casse-tête pour la plupart des paysans qui ont des champs bien bondés de foin. Beaucoup de jeunes refusent ce genre de travail de champ pour sa pénibilité.

A noter que ces dernières années, les habitants s’intéressent beaucoup plus aux travaux de jardinage. On constate des familles qui se rendent les matinées et les fins d’après-midi pour entretenir leurs vergers, élaguer les arbres et les arroser afin d’assurer une bonne récolte à la fin de la saison.
A Iber.