Accueil Tizi Ouzou La maison d’une vieille dame équipée

Tirmitine Solidarité villageoise à Laksar

La maison d’une vieille dame équipée

274

Les citoyens du village Laksar, dans la commune de Tirmitine, à quelques kilomètres au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi-ouzou, ont accompli un geste d’une grande noblesse salué par tout le monde; la construction et l’équipement d’une maison à une vieille dame du village qui vivait dans une habitation complètement délabrée et dans le dénuement total.

«C’est dans le cadre d’un volontariat mené par les jeunes du village qu’on a eu part du cas de Nna Fadhma. Elle vivait dans une ancienne maison totalement délabrée. Aussitôt, nous avons pris l’initiative de la démolir et de lui construire une toute nouvelle demeure bien équipée. Dieu merci, nous avons réussi à le faire en un temps record et ce, grâce à l’engagement de nos jeunes qui ont dès le début des travaux cravaché quotidiennement et sans arrêt.

Il faut rajouter à cela les dons en matériaux de construction et en équipement d’intérieur qui ont été offerts par des bienfaiteurs aussi bien du village que d’ailleurs. Notre village n’est pas à sa première action du genre, puisque par le passé les citoyens se sont mobilisés dans la construction de leurs maisons.

Une autre vieille dame, aujourd’hui décédée, s’est vue aussi reconstruire sa maison l’année passée», nous apprend Khelifaoui Nabil, jeune membre du comité de village de Laksar. Les clés de cette maison ont été remises à Nna Fadhma lors d’une cérémonie qui a eu lieu en présence de tous les villageois et des autorités locales.

Ce geste noble, les jeunes de cet important village de la commune et qui en est aussi son chef-lieu, nous disent qu’ils l’on puisé des profondes valeurs ancestrales, et qui n’est autre que Thiwizi. «Las d’attendre que le salue nous vienne des autres, nous avons puisé dans nos anciennes valeurs communautaires.

Nous avons commencé par restructurer et rajeunir le comité de village et enchainé par la mobilisation de tous nos concitoyens, autour d’un programme d’action que nous avons aussitôt mis en branle», expliquera le jeune Nabil. Ainsi, plusieurs volontariats pour le nettoyage des ruelles et quartiers des villages ainsi que des campagnes de sensibilisation à l’environnement ont été menés.

D’autres actions, comme la réhabilitation de la fontaine Vouchioua qui se trouve en haut du village au lieu dit Laarkouv et son acheminement vers le milieu du village, la préservation et la valorisation des ruines berbéro-romaines qui s’y trouvent ainsi que la réalisation d’une aire de jeux pour les enfants sont aussi au programme du comité de village de Laksar, dont l’élan de solidarité et de prise en charge des problèmes quotidiens des citoyens ne comptent pas s’estomper aussitôt.

Rabah A.