Accueil Tizi Ouzou la poste d’Ath Attella bientôt rénovée

Aït Yahia Moussa

la poste d’Ath Attella bientôt rénovée

51

Si le bureau de poste de Tizra Aissa (Iâllalen) est rénové et opérationnel depuis août dernier, ceux de Tafoughalt et d’Ath Attella attendent toujours leur rénovation. À commencer par celui d’Ath Attella qui est dans un abandon total. « Nous avons fait plusieurs démarches. Finalement, une commission est venue sur place il y a de cela plus d’une année. Le constat nécessaire a été fait. On nous a fait savoir qu’elle sera rénovée.

Dernièrement, je me suis déplacé à la direction d’Algérie poste et on m’a répondu que le projet sera lancé d’ici le mois de juin prochain », nous confiera un membre du comité de village. Il est à noter que ce bureau de poste est indispensable dans ce versant de la commune où sont éparpillés plusieurs importants villages de la municipalité totalisant plus de cinq mille habitants. « Nos vieux retraités sont contraints de se déplacer jusqu’à l’agence postale du chef-lieu avec tous les désagréments qu’il subissent en matière de transport et de fatigue.

Parfois même, ils retournent bredouilles parce que même l’agence postale bute sur un manque de liquidités notamment au moment du versement des pensions de retraité ou des salaires des fonctionnaires », commentera ce membre du comité de village. À signaler aussi que le bureau de poste de Tafoughalt, un village de six mille habitants, auquel on ajoutera le village d’El Hammam (M’Kira), plus de mille habitants, se trouve dans un état piteux.  » C’est l’un des plus anciens bureaux réalisés dans un village.

Sa mise en service remonte au début des années 80. Trente-cinq ans après, il n’a subi même pas une opération de rénovation aussi minime soit-elle. Vous n’avez qu’à regarder sa façade extérieure. Il ne reste que les murs décrépis. Idem pour son intérieur où on voit les murs moisis ainsi que les infiltrations d’eau. Est-ce que la direction d’Algérie-poste ne peut pas remonter une autre fenêtre à la place de celle que vous voyez qui a perdu presque toutes ses persiennes?  » nous interrogera un usager qui attendait son tour devant la fenêtre ouverte par le guichetier. En tout cas, de loin, ce bureau postal à l’air d’une ancienne bâtisse abandonnée.

Cela attire les regards des passants qui commentent et ironisent sur ce laisser-aller. Les membres du comité de village interpellent de vive voix les responsables du secteur à jeter un regard vers ce bureau postal surtout que la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du numérique, Imane Houda Feraoun, avait promis de rentabiliser tous les bureaux postaux en les dotant de moyens matériels et humains à même de donner de meilleures prestations aux usagers de ces services lors de son déplacement dernièrement à Boufhima (Draâ El Mizan) et à Taka (M’Kira), où elle a inauguré deux bureaux de postes rénovés.

Amar Ouramdane