Accueil Tizi Ouzou La salle de soins à l’abandon

ILLOULA OUMALOU - Village Aït Ali Mohand

La salle de soins à l’abandon

51

Réalisée vers la fin des années 90, du temps du slogan «Une salle de soins pour chaque village», la salle de soins du village Aït Ali Mohand dans la commune d’Illoula Oumalou n’est toujours pas fonctionnelle.

En effet, la structure réalisée depuis plus d’une vingtaine d’années est actuellement à l’abandon. Suite à cet état de fait, les villageois sont durement pénalisés, notamment par les déplacements jusqu’à la polyclinique du chef-lieu pour des soins ou une simple consultation médicale. «Pourquoi les autorités ne trouvent-elles pas un moyen pour relancer le projet ?», s’interroge un habitant du village Aït Ali Mohand, l’un des plus importants de la commune d’Illoula Oumalou par sa population.

L’ouverture de cette structure épargnera aux habitants les longs déplacements au dispensaire du chef-lieu et les soulagera au moins pour les premiers soins, à savoir les injections et les pansements. Il faut dire que cette vieille infrastructure n’aura besoin que de quelques légers liftings pour la remettre à neuf et la rendre fonctionnelle.

En attendant son ouverture, les citoyens continueront à se rendre à Tabouda centre, chef-lieu d’Illoula Oumalou, en louant un véhicule quand il est disponible ou aller à pied ou par stop pour une injection ou un pansement. «Le service des urgences de Tabouda centre travaille uniquement la journée.

À partir de 18h, il est fermé au grand dam des malades qui doivent se déplacer vers les structures de santé avoisinantes (Azazga ou Loudha, Bouzeguène)», ajoutera la même personne. «Pour se rendre au chef-lieu, il faut soit louer un clandestin à 600 dinars, ou prendre un fourgon de transport, ce qui revient à 60 dinars de frais, et sur une route entièrement dégradée», soulignera notre interlocuteur. De son côté, le comité de village d’Aït Ali Mohand demande la mise en service de cette salle de soins dans les plus brefs délais, afin d’assurer le confort et un meilleur service aux citoyens.

Le site web de l’APC non actualisé

Le site internet de la commune d’Illoula Oumalou n’est toujours pas actualisé. Il a fallu attendre 2015 pour qu’enfin l’Assemblée populaire communale se dote d’un site web qui, selon ses créateurs, serait orienté vers les administrés en vue de leur faciliter la communication et l’échange d’informations. Malheureusement, les informations sur la commune, le portail de services, d’échanges ne sont pas mis à jour. Le site internet de l’APC, résultat apparemment de longs mois de travail, ne répond pas aux attentes des habitants d’Illoula Oumalou. Il serait, donc, grand temps pour remettre à l’heure les pendules du site web communal.

Aziz Alimarina