Accueil Tizi Ouzou Le chantier avance bien !

APC DE DRAÂ EL-MIZAN - Projets d’escaliers urbains

Le chantier avance bien !

224

En plus des nombreuses opérations retenues par le passé dans le cadre de l’amélioration urbaine, entre autres l’aménagement des trottoirs et leur dallage, l’éclairage public, d’autres opérations ont été prises dans le cadre des PCD 2019. En effet, deux escaliers urbains ont été déjà retenus dans deux endroits différents. Tout d’abord, il s’agit du raccourci que prennent les piétons en allant du cinéma El Maghreb vers le siège APC. « C’est une pente sinueuse mais qui réduit la distance pour notamment toutes les personnes qui voudraient se rendre à la mairie mais aussi au stade communal et dans les quartiers d’en haut.

Vraiment, c’est délicat de l’emprunter surtout quand il pleut », nous dira un riverain qui gère un café tout près de ce nouvel ouvrage. « Nous avons projeté deux escaliers de ce genre. Le premier est celui qui va de l’esplanade du cinéma jusqu’en haut à proximité du jardin public. D’ailleurs, cet escalier est achevé. Un autre ouvrage de ce type est en cours de réalisation du lotissement nord vers le marché des fruits et légumes. C’est une demande de l’association du comité de lotissement nord d’autant plus que l’ancien raccourci sera occupé par la réalisation de 24 logements LSP.

Ce sont deux opérations prises en charge dans les PCD », nous confiera un élu de l’APC. Par ailleurs, un tronçon du trottoir en face du jardin public situé à proximité de la Sûreté de daïra a été aussi réalisé par l’entreprise. Notre source nous apprendra, en outre, que pratiquement toutes les opérations retenues dans le cadre des PCD ont été achevées ou en train de l’être. « Je citerai l’aménagement de l’espace vert devant le siège APC et l’aménagement du jardin public du centre-ville. Alors que les autres opérations ont été consacrées à l’assainissement et aux travaux publics », soulignera la même source.

Dans le même programme, deux salles de cours ont été retenues au niveau de l’école primaire Mohamed Améziane Lounas au quartier l’abattoir. D’ailleurs, avant la clôture de toutes ces opérations, en dépit des grèves répétitives, les membres APC se penchent sur la préparation des PCD 2020 avec la participation des comités de villages qui devraient faire leurs propositions. « La méthode est simple : tout d’abord, on réunit les présidents des comités de villages et ensemble nous priorisons les opérations à retenir pour chaque village bien que ces dernières années la cagnotte réservée aux PCD soit en deçà de la demande », expliquera la même source.

Cela étant, il est attendu que l’APC prenne en charge notamment l’éradication de quelques décharges sauvages improvisées dans certains quartiers. On citera à titre d »exemple les ordures qui s’amoncellent au contrebas des 18 logements des fonctionnaires à quelques centaines de mètres en face du CEM Frères Harchaoui.  » C’est un dépotoir qui grossit de jour en jour. On ne sait pas pourquoi les éboueurs ne les ramassent pas. Vraiment, elles nous causent d’innombrables désagréments », déplorera, dépité, un habitant du dit quartier.

Amar Ouramdane