Accueil Tizi Ouzou Le chantier lancé prochainement

TIZI-GHENIFF - Nouvelle conduite d’alimentation en eau potable

Le chantier lancé prochainement

111

Si dans la localité de Tizi-Gheniff, le quota pompé à partir de la station de Tizi Larba sur les hauteurs de Draâ El-Mizan est important (8 000 m3/par jour), les ouvrages hydrauliques, notamment les réseaux, sont vétustes.

Il est vrai que des efforts ont été consentis par les services concernés, cependant, le problème de la conduite principale alimentant les réservoirs d’eau est toujours posé avec acuité. « Le problème d’eau dans notre commune ne sera réglé que si et seulement si la conduite principale est rénovée entièrement. Ce sont les pertes qui nous causent des problèmes parce que la quantité pompée n’arrive pas entièrement dans nos réservoirs », nous a expliqué un ex élu de l’exécutif précédent. Dernièrement, dès leur installation, les membres de l’exécutif communal ont pris au sérieux ce problème.

« La fiche technique existait déjà. Seulement, son inscription a tardé. Nous avons alors situé le problème et nous avons agi en conséquence. D’ailleurs, le projet a été retenu », nous a déclaré un élu de l’actuel exécutif. Contacté à ce sujet, le maire, M. Djamel Mahmoud nous a répondu: « Effectivement, c’est le problème majeur. A la grande joie de nos citoyens, le projet a été retenu. Une entreprise a été désignée et les travaux vont être lancés incessamment. D’ailleurs, la tuyauterie est sur place. Dès que l’opération sera achevée, le problème sera réglé en grande partie ».

Cette conduite de trois kilomètres ira de la SR4 à la SR5 parce que déjà le premier tronçon a été déjà rénové ». Ainsi, selon nos interlocuteurs, la quantité servie ne se perdra pas en cours de route. « Avec les 8000 mètres cubes par jour, nous pourrons assurer la gestion de l’eau comme il se doit », a confirmé une autre source. Aujourd’hui, il faut souligner que la plupart des villages de cette commune vivent une pénurie d’eau.

D’ailleurs, les mouvements de contestation ont commencé avec la fermeture en début de semaine du siège APC par les habitants d’Avadhidh. D’autres villages préparent, à leur tour, des actions pour exiger leur part d’eau. Comme c’est le cas de tout le versant nord au chef-lieu communal où les habitants nous ont déclaré qu’ils ne reçoivent que quelques litres d’eau par semaine.

« Nous interpellons tous les responsables concernés à mettre en service le réservoir d’eau implanté tout près de l’unité de soins », nous dira un habitant d’Ath Itchir. Pour ce citoyen, si ce réservoir était rempli, la crise serait réduite en partie parce que les réservoirs qui alimentent tout ce versant et la commune de M’Kira ne satisfont pas cette importante population de plus de dix mille habitants.
Amar Ouramdane