Accueil Tizi Ouzou Le concours de la meilleure façade de la ville tombe à l’eau

Le concours de la meilleure façade de la ville tombe à l’eau

320

L’APC des Ouadhias, au sud de la wilaya de Tizi-Ouzou, avait annoncé, il y a près d’une année, qu’elle allait organiser un concours de la meilleure façade de la ville. Hélas, des mois après, rien à l’horizon. Questionné à ce sujet, le maire explique : «Il est vrai que nous avions annoncé la tenue d’un concours de la meilleure façade de la ville. C’était, pour nous, une manière d’inciter les habitants du chef-lieu à achever leurs bâtisses et à en décorer les façades. C’est aussi une manière de contribuer à l’amélioration de l’image de toute la ville des Ouadhias. Hélas, notre appel n’a pas été entendu. Les citoyens n’ont pas adhéré à notre démarche.

D’ailleurs, aucune façade n’a été embellie et certaines bâtisses sont toujours en travaux. Du coup, le concours a été annulé. Nous n’allons pas distribuer l’argent de l’APC sans contrepartie ! Pour organiser ce concours, il fallait l’adhésion de la population, mais nos appels n’ont pas eu l’écho souhaité». Et de regretter : «La ville est toujours en piteux état. Même la démolition du vieux bâti n’est pas encore à l’ordre du jour, puisque nous sommes en justice avec certains propriétaires. Toutefois, nous tenons toujours à cette idée (concours), mais il faut une large participation des habitants».

A rappeler que l’APC des Ouadhias avait retenu une cagnotte de 100 millions de centimes pour les lauréats du concours annulé. Un prix de 50 millions de centimes avait été réservé pour la meilleure façade, 30 millions de centimes pour la deuxième et 20 millions de centimes pour la troisième. Une commission devait aussi être installée pour assurer le travail de sensibilisation et établir un classement. Selon le programme élaboré à cet effet, elle devait rendre ses résultats à l’occasion du 5 juillet dernier. Hélas, ce concours est tombé à l’eau, du moins pour cette année.

H. T.