Accueil Tizi Ouzou Le wali interpellé

Bounouh - Nécessité de matériel de déneigement

Le wali interpellé

159

La neige qui est tombée à plusieurs reprises depuis le début de la saison hivernale, a causé de nombreux désagréments aux habitants des villages de cette commune de haute montagne.

Depuis la mi-janvier, des hameaux entiers sont, à chaque fois que la poudreuse tombe, bloqués à tel point que même les malades ne sont pas facilement transférés aux hôpitaux de Boghni pour certains et de Draâ El-Mizan pour d’autres.

Après une assemblée générale, les présidents de comités de l’aârch n’Ath Smaïl ont jugé qu’il était temps d’interpeller le wali de Tizi-Ouzou car cette commune rurale ne dispose pas de matériel de déneigement.

Ils ont, alors réclamé, dans leur écrit, que la région soit dotée d’un chasse-neige qui devra passer à l’action dès que les premiers flocons arrivent en haute montagne tels Helouane, Ath Kaânane, Ath Talha, le col de Tizi Oujaâvouv…

«Quand la route vers Bounouh-centre ou encore vers Bouira est fermée à la circulation, on ne peut plus bouger. Dernièrement, il a fallu que la DTP et l’ANP de Bouira interviennent pour sauver des familles entières bloquées par la neige. L’opération a duré toute la nuit.

Il faut imaginer l’état d’esprit des familles coincées dans leurs véhicules durant toute la journée et une grande partie de la nuit. Certains voyageurs avaient présenté même des signes d’hypotension et d’hypoglycémie. Nous avons passé toute la nuit aux côtés des militaires, des gendarmes en présence du chef de daïra de Boghni ainsi que le colonel de l’ANP», répondra Mohamed Arezki Lounis, en sa qualité de maire.

Effectivement, confiera-t-il, les comités ont interpellé le Wali à ce sujet et cette missive lui a été destinée sous son cachet et sa signature. De son côté, le maire a aussi adressé un courrier portant le même objectif sous-couvert du chef de daïra de Boghni. «Notre commune a besoin d’un chasse-neige.

Il est indispensable parce que certains villages culminent à pas moins de 1200 mètres d’altitude. Bien que les entreprises privées nous assistent dans l’opération de déneigement, ce n’est pas toujours facile de débloquer la route», soulignera le P/APC.

Ainsi, les maires de ces municipalités où les villages comme ceux de Bounouh à l’exemple aussi de Frikat attendent un geste de la part des responsables de la wilaya en les dotant de chasse-neige, le seul moyen efficace pour ce genre d’opération.

«Bien que l’hiver tire à sa fin, on craint toujours des épisodes neigeux qui nous plongeront dans des situations similaires à celle de 2012, quand la neige avait atteint dans certains villages plus d’un mètre de hauteur. Il faudrait, donc, que les autorités de wilaya pensent à répondre à notre demande», conclura le maire de Bounouh.

A. O.